Elie Ouefio se déplacerait de Kinshasa à Bangui pour griller Bozizé à Djotodia?

Le Président de la Transition centrafricaine Michel Djotodia aurait reçu le vendredi 5 juillet l’ambassadeur de  Centrafrique en République Démocratique du Congo, Elie Ouefio sur la demande de ce dernier. L’objet de cette visite ravive encore la curiosité de nombreux centrafricains tant à Bangui que dans la diaspora centrafricaine.

ouefioD’après certaines  sources concordantes proches du Palais centrafricain et de l’ancien parti au pouvoir KNK, l’initiateur du BDR (Bozizé Doit Rester) en 2010, ancien Secrétaire Général des ouvriers travaillistes et ancien Secrétaire à la Présidence de la République limogé en 2011 par François Bozizé, Elie Ouefio,  a été reçu par le nouvel homme fort de Bangui suite à une demande d’audience.

Aurait-il effectué le déplacement Kinshasa-Bangui pour s’offrir les faveurs du Président Michel Djotodia ? Pour quelles raisons nombreux sont ceux qui désirent savoir ce qui a été dit parmi ces deux autorités centrafricaines ?

 Les sources citées ci-dessus  révèlent que l’entretient n’a rien d’intéressant car E.O  n’aurait pas trouver mieux que de  jeter des braises ardentes dans le pantalon de celui que les ouvriers du KNK appelait « Soleil ». « M.Ouefio n’a fait  que ressasser son passé dans le KNK et sa mise en quarantaine en fin 2011 par son créateur politique Bozizé », commente l’une des sources ayant requis l’anonymat. Le diplomate serait actuellement de retour à Kinshasa tandis qu’au sein du KNK les langues se délient toujours relativement au furtif déplacement du « pasteur ».

Elie Ouefio était à l’instar de Sylvain Doutingai dans la poule des plus écoutés de Bozizé mais qui finiront par être disgraciés. Ses relations avec son ancien gourou ont vers la fin de 2011 tourné au vinaigre et Elie Ouefio a été mis au couloir administratif par Bozizé pendant près de neuf mois avant qu’il ne lui soit attribué un poste politique comme Ambassadeur de Centrafrique en RDC où il travaille jusqu’aujourd’hui.

Kangbi-ndara.net

 

Comments

comments




Laisser un commentaire