Encouragement : Pacôme Pabandji remercie l’Ambassade de France à Bangui

Discours de M. Pacôme PABANDJI à loccasion de la réception par lAmbassade de la France en RCA et la présentation officielle du prix Rory Peck

Alliance Française de Bangui

DSC_4767Monsieur l’ambassadeur, monsieur le directeur de l’Alliance française de Bangui, mesdames et messieurs, chers confrères et consoeurs.

Je pense qu’après la soirée du 19 novembre, lors de laquelle j’ai reçu le plus prestigieux prix de Reporter d’Images alors que je travaille pour l’Agence France Presse, celle d’aujourd’hui est une soirée très exceptionnelle pour moi, professionnellement mais aussi personnellement.

Même si l’on devrait se réjouir ce soir, l’on devra avoir à l’esprit ces vaillantes personnes qui ont donné leur vie pour que la paix revienne dans ce beau pays.

Je veux parler ici, des soldats français tués au cours d’opération dans notre pays.

Je veux aussi parler du très grand sacrifice  de ma grande amie, Camille Lepage qui a donné sa vie pour que le drame centrafricain ne soit pas oublié.

Si je lui ai dédié ce trophée, c’est pour témoigner en sa mémoire, la gratitude de la Centrafrique envers son courage en que femme.

Je rend hommage à la France qui n’a jamais oublié la Centrafrique sur tous les plans. La présentation officielle de mon trophée organisée par l’Ambassade de la France en Centrafrique sous l’impulsion de Monsieur Charles Malinas, témoigne cet engagement de soutien à la jeunesse centrafricaine en générale, mais à la cause des journalistes en particulier.

Que tout le staff de l’Ambassade, la représentation française en RCA, reçoive ici, l’expression de mes sincères remerciements.

Je n’oublierai pas aussi ces nombreuses victimes de la barbarie humaine en Centrafrique.

Que leurs âmes reposent en paix.

Je vous remercie

Comments

comments