Encourager la reprise des cours en RCA, le combat d’une ONG internationale

Les parents doivent laisser leurs enfants reprendre le chemin de l’école à Bangui et dans les communes Bimbo et Bégoua (Ombélla M’Poko). C’est dans cet objectif que l’Organisation non gouvernementale IDEAL  avec l’appui de l’UNICEF circulent certaines écoles de la capitale et des environs depuis près d’un mois.

???????????????????????????????Pour une reprise normale des activités pédagogiques dans certains établissements publics, l’ONG IDEAL sensibilise depuis la mi-novembre les parents d’élèves, élèves et les enseignants de Bangui-Bimbo et Bégoua à prioriser l’éducation malgré la vertigineuse réalité actuelle de la RCA.  Le 22 novembre 2013, cette ONG a amorcé la distribution des kits pédagogiques et récréatifs aux élèves des écoles Amitié (4e arrondissement) et Malimaka (5e arrondissement).

Selon Monsieur, Parfait Gilbert Malewaka coordonnateur de IDEAL, « Ce dernier temps, la RCA à traverser un moment très difficile. Les conflits politico-militaro, les difficultés financières, les tueries, et autres ont un impact considérable sur l’enseignement et l’éducation des enfants. La majorité des élèves de Bangui-Bimbo et Bégoua, non pas terminée l’année académique 2012-2013 comme il se doit. Face à cette situation l’ONG IDEAL en partenariat avec l’UNICEF ont décidé de faire le tour de ces écoles pour distribuer les kits scolaires à tout les élèves qui n’ont pas eu la chance de composer avec les autres, et de faire une animation dont le but de sensibiliser les parents à laisser leurs enfants reprendre le chemin de l’école ».

La quasi-totalité des parents d’élèves des écoles choisies ont, à sa juste mesure, apprécié l’initiative de l’ONG IDEAL malgré les retards et irrégularités sur le plans éducatif en Centrafrique depuis le début de la crise en décembre dernier. Pour intéresser davantage les personnes cibles, des prestations artistiques ont été inscrits au menu. Le groupe de danse traditionnel   « Nouvelle Ecriture »  et la Compagnie théâtrale « Assoungba Système » de Dr Mandjéké ont donné des spectacles forums cadrés à l’évènement.

L’ONG IDEAL entend mener cette activité dans les seize établissements d’enseignement primaire que comptent les zones concernées. Jusqu’au 23 novembre, cette ONG nationale a déjà sensibilisé et distribué des kits dans huit écoles publiques tant à Bangui que dans les deux communes. IDEAL compte finir avec le restant des institutions d’enseignement primaire de la capitale la semaine du 25 novembre.

 

Yvon Cyrille GONE  alias Dr Mandjéké journaliste stagiaire à Kangbi-ndara .net

Comments

comments




Laisser un commentaire