Enlèvement : Deux officiers de l’Armée centrafricaine portés disparus

Le commandant des Forces armées centrafricaines (FACA), Romain Zélémona et le commandant de gendarmerie Etienne Yangakogué-rendémbi ont été respectivement enlevés, le 12 juin et 22 juin 2013 par des éléments de la Séléka. Selon des sources concordantes, la Séléka reprocherait à ces derniers d’être de mèches avec certaines factions visant à destituer le Président de transition Michel Djotodia.

selekEnlevé le samedi 22 juin et conduit à Bangui, le Commandant de Brigade de la gendarmerie de Mambèrè M. d’Etienne Yangakogué-rendémbi serait accusé d’avoir des contacts avec le chef rebelle Abdoulaye Miskine. Pour le compte, il aurait recruté des jeunes et reçu un téléphone Thuraya.

Quant au Commandant Romain Zélémona enlevé dans la soirée du 12 juin 2013, ses détracteurs le reprocheraient d’être de mèche avec Francis Bozizé le fils du Président déchu et qu’il aurait donné de l’argent dans le but de mettre en place une rébellion afin  de renverser la Séléka.

Pour l’heure, l’on ne saurait dire avec exactitude où se trouvent ces deux officiers de l’armée centrafricaine. Les hordes de séléka continuent d’enlever ceux qu’ils suspectent dans la capitale et dans les villes de provinces sous l’œil impuissant des nouvelles autorités et de la FOMAC.

kangbi-ndara.net

 

Comments

comments




Laisser un commentaire