Enlèvement : les parents veulent en savoir plus sur la disparition d’un des leurs à Bangui

Achille Kenzo Chembo enlevé le 26 mars 2013 au domicile de ses parents dans le 4e arrondissement de Bangui par des hommes armés est porté disparu jusqu’à ce jours. Ses parents espèrent toujours qu’il soit en vie et comptent sur l’humanité de tous pour avoir des nouvelles de ce dernier. 

SOSLa Rédaction de Kangbi-Ndara.net vient d’être contacté ce 24 avril par la Famille Kenzo Chembo pour signaler l’enlèvement de leur cadet et fils Achille Kenzo Chembo à Bangui deux jours après la prise du pouvoir par l’ex coalition Séléka. La famille du disparu espère qu’en jetant une nouvelle fois la bouteille d'un SOS à la mer une bonne personne pourrait la retrouver.

« Je m’appelle Romaric Kenzo Chembo, je réside en France depuis près de deux ans. Le 26 mars 2013, mon cadet âgé de 26 ans, étudiant en informatique, a été enlevé chez moi par quelques éléments de la Séléka, certains journaux de la place en avaient parlé et jusqu'aujourd'hui nous n'avons aucun indice nous permettant d'avoir de ses nouvelles.  Son nom c’est Achille Kenzo Chembo. Il habitait à l'époque des faits dans ma maison à Gobongo. C’était le 26 Mars 2013 qu’un véhicule militaire rempli d'hommes armés avaient fait irruption à mon domicile tandis que je me trouvais déjà en France. Ils étaient venus régler mon compte d'après les informations que nous disposons des faits et à défaut de m'avoir ils l'ont récupéré et depuis lors à destination inconnue plus de nouvelle toutes les recherches effectuées dans les prisons sont infructueuses.  Nous avons contacté la gendarmerie centrafricaine, le parquet mais sans suite favorable. Radio Ndeke Luka en a également fait échos mais rien. Nous voulons juste connaitre la vérité même si nous avons peur d la triste réalité qui serait son assassinat, nous espérons qu’'il soit toujours en vie. En nous rapprochons de Kangbi-Ndara, nous espérons que certaines langues pourraient se délier ».

Romaric Kenzo Chembo n'a malheureusement pas laisser ses coordonnées mais toute personne ayant un indice pourrait contacter directement la rédaction Kangbi Ndara.net à l'adresse suivante: kangbindaranet@gmail.com

Comments

comments




Laisser un commentaire