Entreprenariat : de quoi souffre la politique de promotion des initiatives de développement sous la présidence de Touadera ?

Kangbi-ndara.info / L’inflexibilité de l’Administration centrafricaine en ce qui concerne les projets susceptibles de réduire le chômage dans le pays déçoit de nombreux entrepreneurs. Blaise Yakpe, jeune entrepreneur centrafricain  porteur d’un projet concurrentiel qui diversifierait le monde des médias se bute à la rigueur du Ministère centrafricain de la Promotion de la Jeunesse.

blaiseblaezQuel sens incitatif le gouvernement fait-il montre pour pousser tout individu aux idées fertiles à entreprendre pour combattre en retour le fléau du chômage en Centrafrique ?  Que déduire de la rigueur non sélective du ministère de la Promotion de la Jeunesse et des Sports relative à la gestion des locaux du Stade 20 milles places ? De quoi le jeune entrepreneur Blaise Yakpe se plaint-il ?

Le compatriote Blaise Yakpe de retour au pays après plusieurs années au Sénégal tient à dôter la République centrafricaine d’une chaine de télévision privée et moderne baptisée « Zovoko TV ». Un projet pour lequel il affirme injecter plus de 200 millions de FCFA. En septembre 2014, il a souscrit un bail avec le ministère de la Promotion de la Jeunesse, du Développement  des Sports et du Service Civique via l’Office national de promotion et de gestion des infrastructures sportives publiques (ONASPORTS). Les portes 14 et 15 ont été attribuées à Blaise Yakpe et ses équipements installés dans les locaux.

blezhummmmmPour non respect des termes du contrat de bail à hauteur de 2.320.000 de FCFA (10 mois d’arrières) il s’est vu barricader les entrées des locaux à sa charge. Au terme d’une réunion présidée le 23 mai dernier par le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, du Développement des Sports et du Service Civique regroupant les clients et les cadres de l’ONASPORTS, le Directeur général de cette institution a signifié le 21 juin 2016, la résiliation du contrat bail  entre Blaise Yakpe et l’ONASPORTS. Un délai de 08 jours lui ait accordé pour Libérer le local.

Rien qu’à la vue des images connexes, le projet de Blaise Yakpe se révèle sérieux, crédible et suffisamment avancée. Comme Blaise peine à persuader Monsieur Louis Kader Zaï, Directeur Général de l’ONASPORTS,   à lui faire un moratoire, il passe par les médias pour se plaindre et faire passer le message suivant : « Je suis en quête des partenaires, que l’Etat me fasse confiance et me laisse un peu de temps pour être en règle dans cette histoire. Cette télé est pour nous tous, c’est la télé de la jeunesse et c’est un emploie pour nous tous… » . Comment comprendre ici que la politique du gouvernement de soutien au porteur de projets de développement souffre d’une insuffisance suite à la défaillance de Blaise Yakpe ?

Les Ministres de la Communication, de la Promotion de la Jeunesse et des Sports et le celui en charge des Petites et Moyennes Entreprises doivent s’investir pour un dénouement de cette situation.

Johnny Yannick Nalimo

  

Comments

comments




Laisser un commentaire