Arrestation : Clément Bouté-Mbamba déféré à la Maison d’arrêt Ngaragba

Kangbi-ndara.com / Clément de Boute-Mbamba a été déféré ce vendredi, 5 février 2015 à la prison centrale de Ngaragba.

L'information a été confirmée à Kangbi-ndara par une source au niveau de la maison carcérale de Ngaragba. " Je suis en mesure de vous dire avec certitude M. le journaliste qu'un Monsieur répondant au nom de Boute-Mbamba a été transféré ce jour à Ngaragba sur instructions des autorités judiciaires. Il lui ai reproché le fait d'avoir escroqué un avocat ", a précisé la source qui requiert l'anonymat.

13619_10205766912519600_101252149677519474_nDu côté de la justice, une autre rajoute une touche toute aussi particulière et précise : " Il faut aujourd'hui commencer par moraliser la jeunesse centrafricaine qui est appelée d'ici peu à gérer les affaires de l'Etat. Voyez-vous Monsieur le journaliste, un jeune comme celui-la que vous appelez Boute-Mbamba, il est militant du RDC, il a des visées politiques mais si déjà à ce niveau il abuse de la confiance de son propre frère du parti qu'il a escroqué pour une affaire d'achat de véhicule en France et plus de 7 millions, qu'en sera-t-il demain si l'Etat lui confiait une petite parcelle de souveraineté ? "

A la question de savoir qui est ce " frère " du parti RDC que Clément Boute-Mbamba aurait escroqué, notre source révèle qu'il s'agit de Me Fleury Otto, ci-devant Secrétaire général du RDC.
Nous avions tenté toute la journée de joindre ce dernier mais il est dit on en session au niveau du Conseil National de Transition ( CNT ).Mais dans le milieu politique du RDC, parti dont Clément de Boute-Mbamba est militant, on est quelque peu attristé par cette situation mais on se garde de le condamner etant donné la flagrance des faits.

Que reproche Me Otto à Boute-Mbamba ?

Selon nos sources, Me Fleury Otto, Secrétaire général du parti de l'ancien président, feu André Kolingba aurait envoyé à son frère du parti Clément Bouté-Mbamba, la somme de 6 millions de Fcfa pour l'achat d'un véhicule en France. Mais les jours, semaines et mois passent sans pour autant que le véhicule n'arrive à destination. Malgré les multiples relances, la voiture n'est jamais livrée. Exaspéré, Me Fleury OTTO a attendu jusqu'a ce que Clement de Boute Mbamba foule le sol centrafricain pour qu'il demande à la justige de se saisir de cette affaire. Aux arrets depuis ce mardi, 3 février 2015 dans les geôles de l'OCRB, notre compatriote De Boute-Mbamba vient d'être transféré à la prison centrale de Ngaragba.

Au RDC, et sous le couvert de l'anonymat, on précise que " cela vaut la peine si cela peut calmer les ardeurs de ce jeune qui passe tout son temps sur Internet à faire la leçon de morale aux gens alors qu'il ne cherche pas à balayer devant sa porte qui contient une calebasse dans laquelle escroquerie et abus de confiance s's'entremêlent ".

Que dire de plus ? Sinon espérer que tous les moyens nécessaires à sa défense lui soient accordés tant Clément de Boute-Mbamba, au regard de la loi, bénéficie de la présomption d'innocence.

Chantal Kpemsèrè

Comments

comments