Fausse alerte : le scissionniste Abakar Sabone émet un son confus

Maintenir un climat de terreur en République centrafricaine pour jouir des avantages sanguinolents qui en découlent fait l’obsession des « loups qui crient au loup ». Une publication du partisan de la partition Abakar Sabone en témoigne.

Abakar Sabone perché au Tchad ne cesse d’attiser le feu en République centrafricaine en prenant publiquement position derrière certains de ceux qui sabotent les efforts déployés pour parvenir à la cohésion sociale, la paix et la sécurité.

Celui que certains qualifient à raison ou à tort d' "ennemi du peuple centrafricain" a posté ceci sur son mur Facebook : « Alerte générale de toute les forces de la résistance du Nord. Kaga Bandoro, Bambari, Ndélé, Birao, Km5 et les environs. Vigilance absolue. Infiltration signalée de plus de 2000 banyamoulengués de l’Equateur (RDC) en constituant des groupes mixtes avec les antibalakas pour attaquer nos positions respectives. Le gouvernement seul est tenu pour responsable de toutes les conséquences qui en découleront. Vigilance, vigilance, vigilance ».

Qu’insinu Abakar Sabone en divulguant de telles immondices dont la Présidence ni le gouvernement ne s’y reconnaissent ? Ce que l’on pourrait tirer de cette intoxication à la limite "grossière" est que le peuple centrafricain devrait doubler de vigilance car il se tramerait bien de choses. Le protectionnisme patriotique est enclenché, que la justice soit faite, que les auteurs des troubles soient arrêtés et que revienne en République centrafricaine la Paix.

Bintala Kandatoula

Comments

comments




Laisser un commentaire