Faustin Archange Touadera élu à la magistrature suprême de l’État centrafricain

Touaderakangbi-ndara.info/ 695, 059 voix, pour 62,71 % des suffrages, c'est le résultat obtenu par Faustin Archange Touadera à l'issue du second tour de l'élection présidentielle du 14 février. Il est donc déclaré élu président de la République Centrafricaine par l'Autorité Nationale des Elections (ANE) par le truchement de sa présidente Marie Madéleine N'Kouet. Le taux de participation audit scrutin donné par l'ANE se situe autour de 61 %.

Le candidat de l'URCA (Union pour le Renouveau Centrafricain), Anicet Georges Dologuélé arrive en seconde position avec 413, 352 voix soit 37,29 % des suffrages.

En tête du premier tour de l'élection présidentielle du 30 décembre avec plus de 23% des suffrages exprimés, Anicet Georges Dologuélé n'a pu faire mieux et a finalement été devancé au second tour par Faustin Archange Touadera (19% au premier tour), et qui a reçu le soutien de 22 candidats à la présidentielle du 30 décembre 2015.

 

Comments

comments




Laisser un commentaire