Imposition de la charia à Kaga Bandoro : pointé du doigt, le MPC réagit

Déclaration

Depuis quelques temps, les hommes en armes prennent les femmes par la force et leurs parents ne peuvent rien dire. C’est pourquoi les parents sont venus voir le Général Alkatim pour qu’il mette fin à cette pratique. C’est ainsi que nous avons décidés que tout homme qui sort avec une femme doit se présenter chez les parents de la femme afin d’officialiser leur relation.

Cette mesure ne concerne que les hommes en armes et dont le seul but est de protéger les femmes. Donc nous rejetons en bloc toutes ces allégations mensongères et infondées. Les médias centrafricains doivent éviter de donner de fausses informations et la population doit rompre avec les rumeurs.

Au moment où nous publions ce communiqué, aucune personne n’est en prison et nous rejetons une fois de plus cette fausse et ridicule accusation dont le but est de ternir l’image de notre mouvement.

Nous portons un démenti formel à cette fausse accusation tout en rappelant que nous sommes un mouvement laïc, notre pays est un pays laïc et nous ne sommes liés, ni de près ni de loin à une idéologie islamiste ou djihadiste.

Fait à Kaga-Bandoro le 09/03/2018

Le porte-parole du mouvement MPC

  1. ABOULKASSIM ALGONI



Laisser un commentaire