Interdiction de sortie : un ancien Premier ministre centrafricain refoulé à l’Aéroport Bangui M’Poko

Kangbi-ndara.info / Encore un homme politique centrafricain empêché de quitter le territoire national sur instruction des Autorités transitoires centrafricaines. Cette fois, il s’agit de l’ancien Premier ministre centrafricain Elie Doté, candidat à la future présidentielle en Centrafrique Bloqué le mardi 20 octobre 2015 à l’Aéroport Bangui M’Poko.

doté Après l’ancien ministre d’Etat Abdoul Karim Meckassoua et bien d’autres Haut gradés des Forces Armées Centrafricaines (FACA) c’est au tour de l’ex-Premier ministre centrafricain Elie Doté de faire les frais de ce que l’on peut qualifier de lobotomie politique héritée du passé (pratique propre au régime Bozizé) en ce qui concerne les frustrations humiliantes des acteurs politiques encombrants pour le régime en place.

La nouvelle victime des incartades politiques transitoires, Elie Doté, voulant gagner la République Française par le vol de la Compagnie Air-France, a appris inexorablement, de par la sécurité aéroportuaire, qu’elle figure dans une mystérieuse liste des personnes soumises à des interdictions de quitter le territoire, liste établie par le pouvoir de très courte durée après les soubresauts des 26,27,28 et 29 septembre dernier. Elie Doté serait-il lié aux manifestations ou à la tentative de coup d’Etat du mois dernier ?  

Contrairement à l’intrigue d’Abdoul Karim Meckassoua dont le passeport a été confisqué pendant des jours, ce au mois d’Août dernier, Elie Doté a pour sa part rebrousser chemin avec le sien sans savoir les faits qui lui sont reprochés suivant la tradition de la « Politicardie ».

La Transition en perte dangereuse de vitesse, augmente l’indice d’octane de privation de liberté individuelle, et, l’on ne voit que l’ombre du Diable partout en Centrafrique.

 

 

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire