Invasion verte : le complexe sportif centrafricain pris d’assaut

Encore une semaine de plus, le stade 20 000 places et le complexe Omnisports ressembleraient à la forêt amazonienne. Les herbes poussent partout même dans l’aire de jeu tandis que les infrastructures sportives de ces deux joyeux nationaux reposent sur des grabats. Malgré les travaux de désherbage amorcés, les inquiétudes des personnes habitants aux alentours liées à l’insécurité sont d’actualité.

stade95% de la concession du complexe sportif centrafricain sont envahies par les hautes herbes. Que ce soit du coté de l’Université de Bangui ou celui de l’Ecole Nationale de Magistrature (ENAM) les herbes y poussent sans contrainte apparente. Selon le directeur d’équipements, du matériel et d’exploitation du complexe sportif centrafricain, « c’est l’abondance des pluies de ces derniers temps qui a favorisé la poussée des herbes mais le désherbage vient de commencer ». Certaines personnes dont les résidences se trouvent aux alentours de la clôture du complexe sportif se disent inquiètes  de la montée des herbes car le périmètre du stade abrite des brigands et malfaiteurs.

 

En dehors de l’invasion verte s’affiche un autre problème : la dégradation avancée des infrastructures du Stade 20 000 place. Le bâtiment servant de tribune aux spectateurs est fissuré de partout et certaines toilettes sont presque hors d’usage. L’aire de jeu est rongée par les insectes et la pelouse pousse sont être tendue. Le tartan sur lequel les athlètes font du jogging ou les compétitions se dégrade du jour au lendemain. « C’est normal que le tartan soit dans cet état. Certains compatriotes voir des autorités de ce pays entre et circulent avec leurs véhicules sur ce tartan pourtant la consigne est que les vélos, motos et véhicules ne montent pas sur cette plastique », se désole le gestionnaire du stade.P1010438

A qui incombe la responsabilité de l’entretien des infrastructures sportives centrafricaines ? Certes, la Chine a construit le stade 20 000 places, doit-elle encore les entretenir ?

Kangbi-Ndara

Comments

comments




Laisser un commentaire