Accueil Actualité Koui : 120 miliciens du mouvement 3R désarmés

Koui : 120 miliciens du mouvement 3R désarmés

127 vues

Kangbi-ndara.info/ Sur 190 éléments présentés par le chef du 3R, Abbas Siddiki, 90 ont déjà rendu leurs armes et 30 autres désarment ce jours à Koui dans l’Ouham-Péndé.

C’est au rythme de trente combattants par jour que l’opération du désarment  des éléments du mouvement 3R se poursuive actuellement à Koui. Débutée mardi dernier, une autre vague rendra les armes ce jeudi.

Initialement, le mouvement 3R a prévu présenter 250 éléments à désarmer. Seulement 190 sont soumis à l’opération en cours.

Une fois les 190 désarmés, ils seront conduits au centre de démobilisation à Bouar afin d’intégrer le rang des USMS.

Selon nos sources, le procédé opérationnel de l’Unité d’Exécution de Programmation Nationale DDR,R, en charge de cette activité accuse une lenteur faute d’adéquation.

Au total sept groupes armés en République centrafricaine ont déposé les armes conformément à l’Accord de paix du 6 février. Il s’agit du RJ de Sayo, du RJ de Belanga, du FDPC d’Abdoulaye Miskine, du groupe figuratif UFR, les Antibalaka aile Mokom et Ngaïssona (estimés à 80%) et les 3R.

Les Antibalaka des villages Mokondji, Wali Bohong et de la ville de Bocaranga ont aussi exprimé leur volonté de désarmer par l’équipe d’opération en cours.

Le désarmement progressif des groupes armés après la signature de l’accord paix dit de Karhoum est contributeur à la régression constatée des violences armées dans le pays.

La rédaction