Centrafrique : la fièvre de la coupe du monde 2014 atteint son paroxysme à Bouar

Radio sirir à Kangbi-ndara.net Jeudi 12 juin 2014 : la ville de Bouar vit dans l’effervescence de la coupe du monde depuis plus de 48 heures et ce, à quelques heures du lancement officiel à Sao Paulo de l’un des plus grands événements planétaires.

image001Des jeunes ont trouvé le moyen de se faire un peu d’argent en vendant comme de petits pains aux fans des drapeaux des différentes équipes participantes. Aux guidons des mototaxis et sur les tableaux de bord des voitures, des drapeaux flottent à tout vent. Les salles de cinéma et autres lieux de projections de films ont fait peau neuve pour accueillir des milliers de fans du ballon rond qui s’apprêtent à vivre intensément en direct les matchs de la coupe du monde comme s’ils étaient physiquement sur place au Brésil. D’autres amoureux du ballon rond sont allés loin en pariant de grosses sommes d’argent et jurent au nom des dieux de football de ne pas manquer un seul des plus de 60 matchs à jouer malgré le décalage horaire de plus de six heures entre le sous continent Brésil et la ville de Bouar. Que la fête commence et qu’elle soit belle !

Comments

comments




Laisser un commentaire