Le choc Sébiro-Pabandji à Bangui : virtuellement puis physiquement

Kangbi-ndara.info/ Pour si peu la situation allait tourner au vinaigre ce mardi 03 juillet 2018 entre le chargé de mission en communication du président et l’ancien chargé de mission en matière de communication au ministère de la Communication dans le palais de justice à Bangui.

Selon les témoignages recueillis après le bref incident de ce matin sans le sang-froid du chargé de mission Wilfried Sebiro le spectacle serait très désolant.

A en croire les faits brièvement rapportés par les témoins, Martial Pabandji dit « Le généreux », ayant fortement torpillé Wilfried Sebiro sur les réseaux sociaux, le croisant ce dernier au tribunal, le premier a tenté d’exprimer ses sympathies à sa victime comme si de rien n’était. Vindicatif, Sebiro a rabroué durement son bourreau du web qu’il a publiquement qualifié d’hypocrite.

Les témoignages ont été forts avantageux pour le Chargé de Mission en Communication à la présidence Wilfried Sebiro que pour son confrère l’ancien Chargé de Mission en Communication au ministère de la Communication Martial Pabandji.

Ce qui pourrait être retenu de cette prise de bec sénile, sous d’autres régimes en Centrafrique le plus fort des protagonistes auraient abusé de son influence et autorité pour réduire en cendre le plus faible. Le temps semble jouer en faveur de la tolérance et des combats d’idées sans violence physique. L’on retiendrait aussi que ce qui peut paraitre comme avantage avec le régime actuel c’est qu’on peut se permettre impunément certains luxes sévèrement réprimés par le passé.

A Bangui, nombreux sont ceux qui se disent persuader du caractère prévisible du choc Sébiro-Pabandji.

Kangbi-ndara




Laisser un commentaire