Leadership-perfectionnement : la Douane centrafricaine relookée

Kangbi-ndara.info/ Débarrassée de ses anciennes habitudes et moulée de nouvelles techniques associées, la douane centrafricaine s’affirme désormais digne du 21e siècle. Grâce au fond japonais de coopération douanière, la formation de 20 cadres douaniers centrafricains sur le leadership et le perfectionnement s’est achevée ce matin 20 octobre 2017 au complexe hôtelier Ledger Plazza de Bangui Bangui.

La formation de deux semaines sur le leadership et le perfectionnement organisée à Bangui capitale centrafricaine par l’Organisation Mondiale de Douane (OMD) et financée par le fonds japonais est sanctionnée ce vendredi par une remise de certificats aux 20 participants.

« Je n’ai pas seulement un lingot d’or dans mon cœur mais des lingots d’or. Je vous porte toutes et tous dans mon cœur », phrase affectueuse libérée par un des deux encadreurs Marck Declunder de la Douane française après réception des cadeaux très symboliques venants des participants certifiés.

Dans son allocution de clôture, Fréderic Inamo, Directeur général des Douanes et Droits Indirects de Centrafrique s’est félicité de la réussite de cette session de formation qui marque le grand retour de la République centrafricaine dans l’OMD.

« Depuis six ans la RCA est inactive au sein des institutions internationales. Nous avons soldés toutes ces arriérés avec la bénédiction de nos hautes autorités et aujourd’hui la RCA. La RCA est devenue membre active de l’OMD. Maintenant elle a le droit de prendre la parole à la tribune de l’OMD, elle a le droit voté et elle a droit à tous les séminaires. Tout cela a permis à la Centrafrique de décrocher le fonds de coopération japonais.  Dans peu de temps, nous aurons à la douane des responsables exemplaires qui transmettre l’éthique à leur collaborateur et notre douane va avancer », mots de réjouissance de Fréderic Inamo.

Si la réjouissance du Directeur général des douanes est complète, celle des bénéficiaires  qui désormais sont à même de faire le distinguo entre les filtres sociaux et moraux en milieu professionnel  l’est davantage.

« Je veux que la formation se poursuive, je veux apprendre davantage pour le grand bien de notre pays. Nous travaillions avec des méthodes archaïques et orthodoxes. Maintenant notre savoir en la matière est actualisé.», affirme Marie-Josèphe Ngoyotte, directrice régionale des recettes des douanes

« L’atelier auquel nous avons pris part au travers des thématiques choisis et adaptés nous a permis de comprendre un certain nombre de chose. Cette formation nous a permis de nous remettre en cause quant à la manière avec nous travaillons. Nous avons touché du doigt la gestion des  hommes. Je suis très convaincu que cette formation aura des résultats sur la production de notre douane », optimisme de Dieu Merci Lazar Ndjader, directeur régional n°1 des douanes et participants.

Cadres formés, douane relookée et obligation de résultats s’impose! Il n’est point de doute que nombreux sont ceux qui attendent de voir les bénéficiaires de cette mise à jour douanière à l’œuvre.  Seront-ils à la hauteur des défis à relever pour un nouvel élan douanier en République centrafricaine ? Les pratiques corruptibles en milieu douanier centrafricain vont-elles être réduites considérablement pour ne dire disparaître ?

La formation sur le leadership et le perfectionnement animée par deux encadreurs européens notamment Marck Declunder et Bernard Zbinden a duré deux semaines (du 09 au 20 octobre 2017).

Kangbi-ndara

 

 

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire