Les leaders de la Séléka de passage au Cameroun en danger ?

Difficile de savoir ce qui se prépare exactement, mais le ciel semble sérieusement gris sur le milieu centrafricain. La présence de certains responsables de l’ex coalition rebelle de la Séléka au Cameroun depuis près de 48 heures chauffe les esprits de certains jeunes exilés.

004042013144757000000_DSC4097-copieLa rédaction de Kangbi-ndara.net vient d’être alertée ce début d’après midi, 18 janvier 2014,  par une haute personnalité politique centrafricaine sur un projet civil visant à porter atteinte à la personne physique de quelques leaders de la Séléka séjournant depuis le 17 janvier 2014à Douala.

La source ne veut pas divulguer son identité mais elle révèle que « des jeunes centrafricains à Douala sont entrain de s’organiser pour s en prendre aux personnalités de la Séléka de passage à Douala ». Pourquoi, Comment et quand compte-t-ils opérer ? Ces questions n’ont pas pu obtenir de notre source une réponse. Seulement, la provenance de la nouvelle indique que les leaders de la Séléka seraient informer et auraient pris des dispositions nécessaires conséquents.

En dépit de cette nouvelle, Nouradine Adam n’a pas songé à changé d’Hôtel. Il conserve sa chambre dans l’Hôtel Planète à Akwa et est même perçu en circulation ce matin dans la ville de Douala.

Kangbi-ndara.net a vainement tenté de rentrer en contact soit avec les responsables de la Séléka au Cameroun ou au responsable du complot sur les numéros de téléphones portables donnés comme complément de cette information.

 

Kangbi Ndara

Comments

comments




Laisser un commentaire