L’Hôtel du Centre hisse la tête malgré la conccurence

En voila une institution de l’Etat centrafricain qui fonctionne comme si elle ne se trouve pas dans un pays post conflit. L’Hôtel du Centre (3 étoiles) s’appui sur les avantages que lui offre sa position géographique, la sécurité qu’elle garantie à un pourcentage élevé, son site internet et le confort pour se faire davantage de clientèle que prévue malgré la crise que traverse la Centrafrique. Le ministère du tourisme se dit prêt à ajouter une étoile de plus à cet Hôtel.

hcL’Hôtel du Centre (HC), l’unique Hôtel que dispose l’Etat centrafricain, situé en plein centre Bangui, n’a pas changé mais il s’est juste doté des équipements nouveaux. « La clientèle accroit ces derniers temps et il nous faut adapter l’Hôtel aux exigences de notre clientèle», dit conséquemment le Directeur intérimaire de ce joyau national qui a miraculeusement été épargné par le vent pilleur apporté par le changement dernier en Centrafrique. La sécurité est renforcée, les couloirs carrelés sont de vifs éclats, la piscine réhabilitée, la climatisation modernisée, le bar et le service de restauration réaménagés. Le personnel travail à effectif complet.

Face à la concurrence montante à Bangui avec l’implantation de grands centres hôteliers (4 à 5 étoiles) l’Hôtel du Centre se dit serein et confiant. Son emplacement au cœur même de la capitale et sa proximité au Fleuve Oubangui lui sont très avantageux. En plus, le site web de l’HC www.hotelducentre.org permet aux clients de faire des réservations de chambres directement en ligne mais la facture se paie à l’hôtel. «  Nous avons de nombreux privilèges que même le plus grand Hôtel de Bangui n’a pas pour notre proximité de l’ensemble des services administratifs du pays qui sont concentrés au centre ville…Nous sommes aussi crédibles auprès des banques de la place », rassure le DGI de l’HC.

Un touriste français et fidèle client de l’HC dit choisir cet hôtel pour deux raisons : « d’abord c’est le meilleur. Ensuite, l’Hôtel du Centre est proportionnel et ne m’étouffe pas. Chaque fois que je fasse un tour à Bangui c’est dans l’une de ses chambres que je passe mes nuits. Enfin, la sécurité y est et voila ».

Pour la prépondérance de l’HC, le ministère du tourisme centrafricain en charge de la gestion de ce complexe hôtelier projette de le faire passer de 3 à 4 étoiles dans les mois à venir.

                                                                                                 Kangbi-ndara

 

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire