« L’OBJECTIF DU MLPC EST DE GAGNER LES ELCTIONS DES LE PREMIER TOUR » MARTIN ZIGUELE

kangbi-ndara.info/ Martin Ziguelé, le président du Mouvement de Libération du peuple centrafricain (MLPC), rassure les militants et sympathisants de son parti sur la victoire des scrutins de fin 2015 dont la bataille s’annonce rude déjà. Une déclaration faite le 10 octobre 2015 lors de la réunion de concertation des cadres du MLPC à Bangui. L’essentiel de cette réunion est, pour les cadres du parti, de se réunir pour se concerter sur la vie politique du MLPC et sur les prochaines échéances électorales à venir.

A l’approche des élections couplées en Centrafrique, le MLPC définie les stratégies permettant d’atteindre son objectif fixé. Au cours d’une réunion regroupant les cadres du parti, Martin Ziguelé donne les signaux forts pour mettre en marche sa machine politique. Cette s’inscrit dans la tradition de MLPC à réfléchir et à dégager quelques actions urgentes à mener aux fins de soutenir organisationnellement, matériellement et financièrement la Direction Nationale de Campagne (DNC) du parti.

« Aujourd’hui- et il vaut mieux tard que jamais-, notre grand Parti le MLPC doit impérativement renouer avec ces stratégies très efficaces qui ont fait leurs preuves dans le passé, afin que votre Grand Parti gagne les élections à venir dès le premier tour, car disons-le clairement- l'objectif du MLPC est de gagner les élections à venir dès le premier tour pour abréger les souffrances du peuple centrafricain » a déclaré Martin Ziguelé, président du MLPC.


Pour Martin Ziguelé, le MLPC doit  gagner les élections à venir dès le premier tour car, d’après lui, peuple centrafricain a trop souffert et n'a pas le temps d'attendre un second tour. La voix du peuple, évoque-t-il, c'est la voix de Dieu, et ce que le peuple veut Dieu le voudra, et ce que Dieu a décidé se fera. 

« Mais Dieu a aussi dit "aides -toi et le Ciel t'aidera. Donc Camarades,  organisons- nous, renforçons les capacités de notre Parti afin de mobiliser notre peuple Vaka by Vaka  c'est-à-dire quartier par quartier, village par village, ville par ville, commune par commune, préfecture par préfecture,  et région par région, afin de porter le MLPC dès le premier tour  au pouvoir par les urnes » a-t-il martelé. 
Cette réunion de concertation est déjà mise en place sous la direction de Christian TOUABOY, le Directeur National de Campagne déjà présenté officiellement aux militants du parti, et qui  a commencé avec son équipe. Celui-ci a déployé sur le terrain son plan stratégique global de campagne électorale. La  Direction Nationale de Campagne  n’attend désormais que les contributions de toutes natures pour continuer le travail..

C'est une tradition du MLPC, depuis sa création, d'organiser la réunion des cadres. Cependant force est de constater que cela fait plusieurs années également que parti n’a pas pu organiser ces réunions, en raison des contingences politiques et sécuritaires inhérentes à  plusieurs événements de la vie politique nationale.
« Le MLPC votre Parti  reste et demeure respectueux et conséquent dans ses engagements vis-à-vis de la transition. Il salue l'action des forces internationales Minusca et Sangaris venues à la demande du peuple centrafricain nous sauver des griffes de bandes armées instrumentalisées par des assoiffés du pouvoir », a ajouté Martin Ziguelé.

Au jour d’aujourd’hui, et après avoir organisé des tournées de restructuration des organes de base du Parti, le bureau politique, par la voix de Martin Ziguelé, a rassuré que le MLPC est prêt à se présenter aux élections législatives et présidentielle de 2015 dans les meilleures conditions possibles et le plus tôt possible.

« Je vous demande donc de resserrer les rangs du Parti comme de par le passé et de vous engager résolument dans les préparatifs organisationnels, matériels et financiers de la précampagne et campagne électorales pour la victoire du MPLC dès le 1er tour » a insisté le candidat du parti.

Pour rappel, en 1991 et 1992, quand le MLPC se préparait pour les élections législatives et présidentielle, l’organisation des cadres du parti avait joué un rôle déterminant dans les diverses stratégies de conquête du pouvoir de l’Etat. Les actions suivantes avaient été initiées par  ses cadres : la mise en place de commissions spécialisées et leur participation massive à ces commissions ; la mise à disposition du parti de leurs propres moyens de déplacement pour parcourir nos villes et nos campagnes à l'intérieur du pays, le paiement de cotisations régulières et mensuelles selon les catégories socioprofessionnelles de nos cadres pour le financement intégral de la campagne du Parti; l'animation et l'organisation sur le terrain de la campagne du Parti par des cadres qui se sont mués en activistes de la campagne de sensibilisation et de mobilisation ; et la participation enthousiaste à l'élaboration et à la vulgarisation du programme politique du MLPC , etc…

« Cet esprit de sacrifice et d'engagement  sans faille de nos cadres, tous unis et en symbiose constante avec le Bureau Exécutif de l’époque a été à la base de la victoire de notre Grand Parti en 1992 et en 1993, malgré le très peu de moyens dont disposait le parti » a-t-il conclu.
 

Comments

comments




Laisser un commentaire