L’une des meilleures solutions à la crise actuelle, selon Simon Koitoua

La  meilleure solution à  la crise   Centrafricaine  est de  suspendre les   relations diplomatiques  avec le Tchad  pour  quelques  temps car le  Gouvernement Tchadien et  son président  DEBY  veulent tous devenir des   Centrafricains c’est pourquoi ils  instrumentalisent la  SELEKA détruisant tous les tissus économiques , culturels et  religieux  de  la  Centrafrique  .DEBY arme  les musulmans Centrafricains surtout ceux  du Nord afin de les  utiliser  pour  arriver  à ses fins sataniques et  démoniaques .Mais   pourquoi  parle t- on  des chrétiens et musulmans centrafricain et pourtant  les deux communautés  vivaient en bonne  intelligence , en parfaite  harmonie .  Arrêtez  de vous mêler  de l’ histoire  de RCA,  avec vos barbaries et la seleka  est  une  association des sous -hommes qui travaillent pour  DEBY  .

simon koitouaLe problème, ce n'est pas de nommer un Premier Ministre  chrétien ou musulman. C'est plutôt de nommer un centrafricain compétent qui sera  capable  de  ramener  la paix, l’unité du pays  et  la cohésion entre  tous les Centrafricains. La  Centrafrique est une  et  indivisible c’est un patrimoine que le feu Président fondateur  Boganda nous  a laissé. IL est bien vrai que les accords de N’Djamena  ont facilité le départ du vampire et  sanguinaire du siècle Michel  Djotodia, mais les  clauses  n’ont pas été respectées. Mais le problème n'est pas là, cette crise qui est très profonde ne peut être résolue par le déploiement  des  forces  armées  Centrafricaines sur  tout le territoire national, l’organisation d’un dialogue inter-centrafricain et  la mise en place d’un gouvernement compose de patriote.

En clair, les  hommes politiques centrafricains  n'aiment pas ce pays   la RCA. Ayons   le courage de faire la paix en surmontant les rancœurs mais cette  crise  est l’œuvre  de la  haine ,l’hypocrisie et la jalousie des hommes  politiques qui ont  pactisés  avec  le  diable en un mot  la  seleka .

Dans une guerre, il n'y a ni vainqueur, ni vaincu. Tout le monde est perdant.

L'instinct animal qui  aveugle les sanguinaires seleka  est en train de surplomber la conscience humaine; il y a là de quoi à s'inquiéter ! On a vraiment de bonnes raisons de croire que les Centrafricains ont tous besoin de la paix  gage de  développement … Il faut tous revenir aux idéaux et préceptes de la religion appuyés par le bon sens tout simplement Solutions : arrêtez de combattre et cherchez résolument Dieu ! Nous implorons la main du Tout Puissant sur ce  pays. Vive  la nouvelle Centrafrique  avec la cohésion entre  musulmans  et  chrétiens  avant tout   nous  sommes  des Centrafricains.

 

  Simon koitoua 




Laisser un commentaire