Lutte contre le terrorisme : Jean Jacques Demafouth impose sa carte aux nouvelles autorités centrafricaines

Kangbi-ndara.info/ Pour une première, la République centrafricaine dispose d'un expert en matière de lutte contre le terrorisme. Il s'agit évidemment de l'ancien ministre conseiller à la présidence Jean Jacques Demafouth (JJD) qui séjourne actuellement en France y relatif.

jddPour faire parti du réseau africain ou international en vue de combattre la menace qui pèse sur le continent noir depuis le dernier quinquennat à savoir le terrorisme, le très controversé homme politique centrafricain, Jean Jacques Demafouth opte pour une formation de plusieurs mois en France. Il y séjourne depuis un mois et suit la formation à l'Institut de la Défense.

Même si la République centrafricaine n'est pas directement touchée par le fléau Boko Haram, pour JJD " Notre pays doit se préserver de Boko Haram et autres". "Les autres" sans doute compris les groupes armés non conventionnels s'activent déjà dans certaines villes du nord centrafricain.

Outillé sur les moyens modernes de lutte contre les acteurs de terreur notamment la collecte et échanges de l'information et du renseignement ainsi que la traque, Jean Jaques Demafouth s''impose comme la carte à jouer pour les nouvelles autorités de Bangui en ce qui concerne les menaces armées.

D'ailleurs en fin de formation sur le terrorisme dans les prochains mois, JJD a déjà deux plans dans sa besace pour la mis en valeur des techniques de lutte contre le terrorisme actualisés. " je serai à la disposition du pouvoir sinon d'une institution internationale " préconise-t-il.

Johnny Yannick Nalimo

 

Comments

comments




Laisser un commentaire