Mini-sommet-terrorisme-Pretoria : Zuma reprend la copie d’Hollande et corrige

Pretoria le 25 mai Kangbi-ndara.net / En conviant dix Chefs d’Etats africains au lieu de cinq pour définir des stratégies de lutte contre le terrorisme en Afrique, le Chef d’Etat sud-africain Jacob Zuma met ainsi les bouchées doubles que son homologue français François Hollande.

Les Présidents du Nigeria, du Ghana, de la République du Congo, du Tchad, de l’Angola, du Rwanda, de la Mauritanie, de l’Algérie, de l’Ethiopie et de l’Afrique du Sud se sont réunis hier pour aborder la question de la lutte contre le terrorisme sur le continent africain.

Des brèves informations sifflées par une source proche de la présidence nigériane depuis Pretoria à Kangbi-ndara.net indiquent que les instructions de Jacob Zuma à ses homologues africains ont été très implicatives et de nature à combler les insuffisances du mini-sommet de Paris consacré à Boko Haram. Entre autres, il a été question de mettre en place une brigade spéciale d’intervention africaine en charge de l’Union africaine et des Nations unies pour combattre le terrorisme sur tout le continent. Jacob Zuma a insisté sur le fait que l’Afrique doit rompre avec la logique du néo colonialisme pour se prendre en charge. Zuma a promis de veiller lors de son second mandat pour que la souveraineté de l’Etat soit préservée en Afrique.

D’après les confidences d’un diplomate angolais à l’un de nos relais en Afrique du Sud, les présences des Chefs d’Etats Sassou Nguesso (Congo) et d’Idriss Deby (Tchad) sembleraient peu gênantes pour Jacob Zuma qui n’a ménagé aucun effort pour s’entretenir dans un tête-à-tête avec Denis Sassou Nguesso après les cérémonies officielles d’investiture du Président Sud-Africain.

En marge de cette rencontre sur le terrorisme, Jacob Zuma  a donné des instructions particulières à Joseph Kabila (RDC) sur la crise centrafricaine en marge de ce mini-sommet .




Laisser un commentaire