Mise en place du Gouvernement Ngrebada : le MPC juge caduc les accords de Khartoum

DÉCLARATION RELATIVE À LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU GOUVERNEMENT ET À LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD DE KHARTOUM

Le Mouvement Patriotique pour la Centrafrique MPC a, tout comme l’opinion nationale et internationale, pris connaissance du nouveau Gouvernement formé par le Président de la République, Son Excellence le Professeur Faustin Archange Touadéra, à la suite de l’Accord de Khartoum.

Le MPC tient à rappeler, devant l’opinion nationale et internationale, qu’il est resté jusqu’à maintenant dans l’esprit de la paix et du retour à la cohésion nationale qui a animé les pourparlers de Khartoum. Il l’a montré en acceptant des actes du Président de la République qui étaient pourtant pris en violation de l’Accord : tels que par exemple l’adoption unilatérale de décrets d’application de l’Accord sans rechercher le consensus, ou encore la nomination d’un Chef du Gouvernement sans consultation préalable des autres parties à l’Accord.

Le MPC constate que la formation du nouveau Gouvernement, dont la composition vient d’être rendue publique, se situe dans la même ligne. Chacun peut en effet constater qu’il ne s’agit en aucun cas du Gouvernement inclusif qui a été voulu pour la paix et la réconciliation, qui devrait comprendre non seulement les représentants des Groupes Armés, mais aussi toutes les autres composantes essentielles de la nation centrafricaine.

Avec cette succession d’actes, force est de constater que le Président de la République, qui a pourtant dit tout son attachement au processus de Khartoum et qui est signataire de cet Accord, n’a pas la volonté d’appliquer l’Accord de bonne foi, et donc à d’œuvrer au retour à paix dans le pays, à la réconciliation entre les centrafricains et à la tranquillité dans toutes nos provinces.

Dans ces conditions, le MPC se voit obligé de considérer que l’Accord de Khartoum est désormais caduc.

Fait à Kaga Bandoro le 04/03/2019

Le Général ALKATIM MAHAMAT

Chef d’état-major du Mouvement MPC




Laisser un commentaire