Mythologie Yorobo : Dj Arafat fantasme sur la centrafricaine Wendy Alima

Kangbi-ndara.info/ L’histoire d’un billet posté sur Facebook par l’artiste ivoirien Dj Arafat exprimant ses sentiments pour la centrafricaine Wendy Alima fait le buzz sur la toile.

djara Dj Arafat sort de l’ombre une centrafricaine du prénom de Wendy. Le maitre du Yorobo aurait révélé dans Firts Magazine que son cœur battait depuis plus d’un an pour Wendy Alima, petite fille d’un important homme d’affaires centrafricain. Une révélation que certains réseaux sociaux ivoiriens se sont rués dessus en déformant que Dj Arafat a affirmé sortir avec Wendy depuis plus d’un an.

La publication du coup de foudre d’Arafat serait retirée par l’artiste lui-même 20 minutes après. Arafat aurait dit dans ce magazine qu’il serait prêt à se caser si jamais Wendy lui en donnait l’opportunité.

« Je n’ai jamais vu ce gars. Aucune relation ne nous lie et je suis en couple depuis des années…», post Facebook de Wendy après moult réactions des internautes tant centrafricains qu’ivoiriens.

La page Facebook  Infos Abidjan qui a fédéré des internautes africains, ayant enregistré près d’un millier de commentaires en moins de 24 heures et plus d’un millier de j’aime pour cette publication, s’est interrogée en ces termes : « Arafat est-il devenu mytho ? ».  « Veuillez ne pas déranger et calmer tout fantasme. Nous avons de vraies choses à construire nous », lit-on en réponse sur le mur Facebook de Wendy. Elle a joint à son post une photo d’elle et d’un homme qui serait son petit ami dans une luxueuse chaloupe.

De l’avis de certains internautes sur les réseaux sociaux, Dj Arafat se serait bien « tapé » Wendy mais qu’elle nie simplement les faits. Ces internautes de poursuivre qu’Arafat est capable de poster des vidéos et images photos de  Wendy et lui pour prouver le fondement de son post.

De toute façon Wendy dit ne pas connaitre « ce gars », info ou intox ? Seules les futures publications de Dj Arafat pourraient étancher la soif des amateurs d’infos érotiques.

Kangbi-ndara

Comments

comments




Laisser un commentaire