Nouvelle fantaisiste : Justin Nguia, le député pourvoyeur en diamant du Premier ministre Sarandji colporte

Kangbi-ndara.info/ Il a voulu faire porter le chapeau d’épines à celui qu’il perçoit comme la principale menace pour sa réélection dans la circonscription électorale de Carnot 1 mais c’est lui qui se voit dans cet article pendu sur la place public. Justin Nguia, député de Carnot 1, se présentant comme principal ravitailleur en pierre précieuse de l’actuel Premier ministre centrafricain, alimente la propagation des informations erronées sur internet en pondant un article haineux, grossier et dénué de tout fondement contre son probable challenger aux prochaines législatives, Evariste Ngamana.

L’honorable Justin Nguia , actuel député de Carnot 1, qui au second tour des élections couplées de 2015 avait établi un faux protocole d’accord signé unilatéralement au nom du Président Faustin Archange Touadera pour mettre deux cordes à son arc afin d’accéder au Parlement national, racontant à qui veut l’entendre être le fournisseur en diamant du chef du Gouvernement centrafricain, Simplice Mathieu Sarandji, est tombé bas.

Il trahit sa moralité en commanditant la publication d’un article de presse truffé de contre-vérités en complicité avec un haut responsable d’une société d’Etat qui fréquemment perçut avec le journaliste rédacteur de l’article en question.

En tentant très maladroitement de porter injustement atteinte à la personnalité d’Évariste Ngamana, le député de Carnot 1 exhume des faits qui ne lui sont nullement élogieux.

Evariste Ngamana, Directeur de Cabinet du Ministre Chargé du Secrétariat Général du Gouvernement et Rapporteur général du Mouvement Cœur-Uni, a effectué cette fin janvier 2019 une visite d’assistance humanitaire aux victimes du terroristes décriés dans ce mois dans la Mambéré Kadéï, précisément dans la Sous-préfecture de Carnot.

Cette visite d’humanité censée être un baume au cœur a mis sens dessus-dessous le député Justin Nguia .

Par média interposé, ce dernier manipule grossièrement les faits en accusant son futur challenger Evariste Ngamana d’avoir terrorisé et perturbé la ville de Carnot, de trafic d’influence car « prétendu beau-frère du Président Touadera » etc.

Justin Nguia met davantage d’eau dans le jus de coco en affirmant qu’Évariste Ngamana  est par-dessus tout le financier du redoutable crapuleux de la localité surnommé B13, résidant au village Gamba à environ 30 kilomètres de Carnot sur l’axe Mbelou.

Les recoupements de Kangbi-ndara la journée du 30 janvier 2019 révèlent le côté mytho de Justin Nguia . Les faits greffés cruellement à Évariste Ngamana dans l’article publié le 29 du même mois par Corbeaunews ne sont que diffamations.

Joint au téléphone, Alain-Gilbert Limo, Maire de la Ville de Carnot, évoque un complot et une manipulation de conscience contre Evariste Ngamana dont la brève visite a contribué au retour au calme dans la localité.

Le Commandant de Brigade de la Gendarmerie de Carnot, Maxime-Bernard Kougbe, juge quant à lui de « haineux » le mobile des accusations fantaisistes dont Ngamana fait l’objet dans le pamphlet de Corbeaunews.  » La ville est très calme », affirme-t-il.

L’honorable député de Berberati 1, Andiba Daguere, qui était également à Carnot lors de la visite de Ngamana, récuse les faits en soutenant qu’il s’agit d’un complot orchestré sur fond des considérations électorales.

D’autres informations recueillies en lien avec le titre dénigrant consacré à Evariste Ngamana révèlent que l’honorable Justin Nguia est d’une moralité suspecte.

Selon des sources à Carnot, Justin Nguia et un député d’une autre circonscription de Carnot (la rédaction tait le nom) sont les véritables appuis financiers du dangereux criminels B13 en question. Cette version est confirmée à Kangbi-ndara par un officier des casques bleus de la Minusca présente dans la ville.

Une source crédible qui a requis l’anonymat d’ajouter que Justin Nguia est celui qui avait obtenu l’an dernier la libération de B13 lors de son arrestation à Berberati, ces informations sont vérifiables.

Ce même député Justin Nguia , derrière qui traine depuis 2015 un mandat d’arrêt pour faux et usage de faux, le rattrapant sans doute une fois son immunité parlementaire levée au terme de la présente législature, a vainement tenté de négocier la libération d’un de ses neveux mis aux arrêts pour avoir enterré vif un homme afin de donner suite à des banalités au village Bouli non loin de la ville de la Carnot. Les autorités judiciaires de Carnot ont résisté aux tentatives corruptrices de Justin Nguia en établissant la procédure de transfert du neveu de Ngia à la prison carcérale de Ngaragbe à Bangui.

Même si le député Justin Nguia se vente de sa proximité avec Premier ministre centrafricain Simplice Mathieu Sarandji, en qui il livrerait des diamants, sa réélection à Canot 1 aux prochaines législatives est encline à caution.  

A en croire  certaines autorités administratives de la ville de Carnot, Justin Nguia est d’une moralités douteuse.   

Les faits vérifiables mentionnés ci-dessus sont portés sur les fonts baptismaux par Kangbi-ndara pour lutter contre les fausses nouvelles « fake news » et la manipulation de l’information devenues l’apanage des médias virtuels centrafricains.

Kangbi-ndara




Laisser un commentaire