Opération Constantine : Sangaris renforce la résistance du Pont Sapéké

Kangbi-ndara.com / Pour un usage moins risqué du Pont Sapéké réliant le 2e et le 6e arrondissement de Bangui (Sud), inauguré en mars dernier , la force française de la Mission Sangaris a retouché ce pont métalique le 10 juin dernier.

Opération CONSTANTINE : mise en place d'un pont "Bailey" entre deux rives reliant le 2e et le 6e arrondissement (quartier Sapéké) de Bangui par les forces de SANGARIS au profit des populations locales.
Vue sur le pont "Bailey" construit par la force SANGARIS en fin de construction. La résistance du pont est testée par le roulage d'un VBCI.Sous le regard spectateur des habitants du 6e arrondissement, les forces françaises de la Sangaris ont barricadé la route, changé quelques madriers défectueux, soudés des morceaux de fer. " Le Pont Sapéké, doit résister au temps et aux poids de divers engins", nous dit brièvement un soldat français rencontré sur les lieux. Les travaux ont temporairement obligé les conducteurs à faire un détour complet du côté du Binuca pour atteindre le côté en face. 

Les travaux de réfection du Pont Sapéké ont pris fin en début de soirée libérant ainsi la voie aux usagers. Les habitants dudit secteur ont vivement salué l'activité. « Ils nous ont construit ce pont et ils veillent à ce qu’il tienne, nous les en remercions,  réjouissancve de Mesmin, conducteur de taxi à Bangui.

Ce pont métalique dit "Bailey" a été inauguré le 9 mars 2015 par la Présidente Catherine  Samba-Panza. Le Pont Sapéké a été monté par une section du génie de la force française dans le cadre de l’opération Sangaris.

La rédaction

 

Comments

comments