Paoua, une recrudescence de l’insécurité due à la présence des ex-Séléka

radiondekeluka.org – kangbi-ndara.info/ Des hommes armés présentés comme des ex-Séléka ont encore fait irruption ce 30 mai dans la ville de Paoua (Ouaham Péndé). Embarqués sur une quarantaine de motos, ils ont pris position autour de la gendarmerie, la Mairie et la maison des jeunes de la ville avant de se retirer aux alentours aux environs d’une heure du matin, puis sont revenus dans la ville dans la matinée du 31 mai.

Selon les témoignages des habitants et autorités locales, ces hommes excellent dans des actes de rackets sur des barrières illégales érigées dans la ville et contrôlent même certains services administratifs. 

"Depuis plus de 2 à 3 mois, ces hommes en armes de l'ex-Séléka font régulièrement irruption à Paoua et commettent des exactions sur les populations", a affirmé Lucien Mbaïgoto, député de la circonscription électorale de Paoua 1 qui indique par ailleurs que la présence de ces ex-Séléka " inquiète les populations car ils ont érigé des barrières illégales et se lancent aussi dans des actes de rackets et le pillage des denrées alimentaires ".

Le parlementaire précise également que la population de Paoua en a "marre des éléments de la Minusca" qui, explique-t-il " seraient de connivence avec ces malfrats ". Une accusation pour laquelle la Minusca n'a pas encore réagi.

S'interrogeant par ailleurs sur la nature des "réunions de ces ex-Séléka avec la Minusca", Lucien Mbaïgoto ajoute que lors de l'entrée des forces rebelles de la Séléka à Paoua ce 30 mai, la Minusca a accusé la population de la ville " de chercher des palabres en accusant la Séléka de faire des désordres dans la localité". 

Il précise dans cette même dynamique que la jeunesse de la localité, " énervée par cette accusation s'est opposée à la Séléka et cela a mal tourné dans la ville".

Source: www.radiondekeluka.org
 

Comments

comments




Laisser un commentaire