Pénurie d’essence à Bangui : Total doit faire montre de diligence

Kangbi-ndara.info/ Il est prévisible d’éviter la rareté de l’essence dans la capitale centrafricaine. C’est ce que révèlent les vraies causes révélées par le Directeur général de la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers (Socasp) Ernest Fortuné Batta.

La capitale centrafricaine pouvait se passer aisément de cette pénurie de carburant si la société française Total, première fournisseuse des hydrocarbures en République centrafricaine, avait pris des dispositions nécessaires pour ne pas en arriver à l’épuisement de son stock de sécurité.

La pénurie de l’essence, enregistrée ces temps-ci dans la capitale centrafricaine, est due à deux raisons principales : la décrue des eaux de la rivière Oubangui rendant impossible l’acheminant des hydrocarbures par voie fluviale depuis la République Démocratique Congo (RDC) et l’absence de diligence de la société française Total relative aux alertes d’épuisement du stock de sécurité émises par la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers (Socasp) et l’Agence centrafricaine de régulation des produits pétroliers (ACRP).

En palliatif, le Directeur de la Socasp Ernest Fortuné Batta a indiqué que plusieurs camions citernes ont déjà quitté Douala ce début de semaine 11 juin 2018 pour Bangui afin de réapprovisionner les bacs du dépôt de Kolongo. Il a ajouté que cette pénurie d’essence va se résorber à partir de jeudi 14 juin 2018 après l’arrivée à Bangui de quelques camions.

Nombreux sont ceux qui ont fait les frais de cette crise de courte durée due à un obstacle naturel et le retard dans l’approvisionnement.

En dehors du super (essence), les autres types de carburant sont disponibles à la pompe dans toutes les stations de la ville.

C’est le premier cas de pénurie enregistrée depuis l’avènement au pouvoir de Faustin Archange Touadera, Président de la République Centrafricaine.

                                                                                                                                                             Kangbi-ndara

 

 




Laisser un commentaire