Pôle de développement : bientôt l’ouverture à Bangui de la Représentation de la BDEAC

Kangbi-ndara.info / Une mission de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) conduite par le Vice-président de ladite institution Armand Guy Zoungere-Sokambi, séjourne à Bangui du 19 au 26 septembre 2015. Cette mission ayant pour but d’examiner l’évolution des projets publics en Centrafrique a déjà traité la question d’ouverture de la Représentation de la BDEAC en Centrafrique.

IMG_0721Cette mission composée d’une forte délégation d’experts financiers de la BDEAC, conduite par Armand Guy Zounguere-Sokambi, se trouvent depuis plusieurs jours à Bangui essentiellement pour le suivi des études de la construction de la Centrale Hydroélectrique de Dimoli à Nakombo dans la Préfecture de la Mambéré Kadéï (Ouest), le projet de modernisation de l’Aéroport de Bangui M’Poko, l’évaluation du projet de reconstruction Economique et sociale en milieu urbain à Bangui et l’étude pour la potabilisation de l’eau en milieu rural.

D’après Deborah Etonde Adalia, Directrices des Etudes et des Financements à la BDEAC « cette mission permettra la relance des activités commerciales en Centrafrique suite aux différentes recommandations issues du dernier Forum sur le Développement du Secteur Privé ».

La délégation, a été reçue en ce début de semaine par les Autorités de Bangui précisément la par la Cheffe d’Etat de Transition Catherine Samba-Panza également par les Représentants du Gouvernement à savoir : le ministre des Finances, le Représentant du Ministère du Plan, le Ministre de l’Energie, le Ministre de l’Habitat, le Ministre du Transport, le Ministre du Commerce, le Ministre de l’Education Nationale et Technique et le Maire de la Ville de Bangui.

Ladite délégation a eu des ateliers de travail avec l’Agence Française de Développement (AFD) ainsi qu’avec les principales Banques commerciales de la capitale centrafricaine.

Aussi, le Vice-président de la BDEAC d’indiquer que « cette structure monétaire sous régionale souhaite ainsi participer activement au programme de reconstruction de la République centrafricaine amorcé par le Gouvernement de transition ».

Il convient de rappeler ici que, ancien Ambassadeur Extraordinaire de la République Centrafricaine du Royaume de Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg et du Royaume des Pays-Bas, ex-Représentant Permanent de la République Centrafricaine de la Commission Européenne (Bruxelles), ancien Président du groupe de travail sur les négociations commerciales APE/UE.

Johnny Yannick Nalimo

 

 

 

 

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire