Pourparlers d’Angola, les partis politiques centrafricains veulent y participer

DECLARATION DES PARTIS POLITIQUES RELATIVE A LA TENUE DES POURPARLERS DE PAIX

Les partis politiques, signataires de la présente déclaration, ont appris par  la presse nationale et internationale la tenue mi-décembre 2016, de pourparlers de paix regroupant les Ex-Seleka et les Anti-Balakas, à l’initiative de l’Angola et dans ce pays frère.

Selon ces mêmes medias,  ces pourparlers se poursuivront au courant du mois de février 2017.

Les partis politiques tiennent à saluer l’élan de solidarité internationale dont notre pays a bénéficié et continue de bénéficier dans les moments les plus périlleux de son existence et inscrivent l’initiative de ces pourparlers dans la même logique, celle de la quête d' un retour définitif à la paix.

Cependant, les partis politiques relèvent que les thèmes abordés lors de ces négociations engagent l'avenir de tout un peuple et doivent de ce fait inclure les forces vives de notre pays y compris les partis politiques,  et ce d'autant plus que le passé récent nous enseigne que les précédents accords, également circonscrits aux groupes armés, n'ont jamais été suivis d'effets à cause notamment de leur caractère non inclusif.

Les partis politiques rappellent qu'une paix durable n'est possible qu'avec la participation de toutes les forces vives de notre pays, y compris les partis politiques, tous ensemble engagés dans le cadre d'un Accord global de paix conforme aux aspirations du peuple centrafricain dont ils sont les représentants légitimes.

Pour être durable et efficace, un tel  Accord global de paix doit également tenir compte des conclusions du Forum de Bangui, et être respectueux aussi bien de la légalité interne que de nos engagements internationaux.

C'est pourquoi les partis politiques appellent et encouragent tous les pays et organisations qui s'engagent aux côtés du peuple centrafricain pour la recherche d'une paix définitive et durable  à travers un Accord global de paix à œuvrer de  manière inclusive notamment par l’implication de toutes les forces vives de la nation.

 Fait à Bangui, le 16 février 2017

Pour les Partis politiques

Ont signé:
1-    Convention Républicaine pour le Progrès Social (CRPS)

2-    Kwa  Na Kwa(KNK)

3-    Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC)

4-    Parti d’Action pour le Développement (PAD)

5-    Parti Africain pour la Transformation Radicale et l’Intégration des Etats (PATRIE)

6-    Parti pour la Gouvernance Démocratique (PGD)

7-    Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC)

8-    Rassemblement pour la République (RPR)

9-    Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA)

10-    Union Nationale pour le Développement et le Progrès (UNDP)

 

Comments

comments




Laisser un commentaire