Conseil Econmique et Social : Touadera soutient-ils l’ex Premier ministre de Djotodia ?

506348-le-president-centrafricain-autoproclame-michel-djotodia-g-et-le-premier-ministre-nicolas-tiangaye-leLe 22 mars 2017 au soir, plusieurs décrets sont signés par le Président de la République Faustin Archange Touadera au terme d'un conseil des ministres extraordinaire actant la mise en place des institutions de la République excepté le Sénat.  Conformément à l'article 3 de la loi 17.007 du 15 février 2017 portant organisation du Conseil Economique et Social,  le Président de la République a désigné huit personnalités devant y siéger. Parmi celles-ci…un certain Nicolas Tiangaye,  ancien président du conseil national de transition (2003-2005) et premier ministre de Michel Djotodia (2013-2014).

Siégeant au Conseil par la volonté de son parent le chef de l'état,  Me Nicolas Tiangaye a choisi le vendredi 24 mars 2017, date ô combien importante pour les Centrafricains car elle commémore la prise de Bangui par Djotodia et ses hommes pour lancer officiellement sa campagne pour la présidence du conseil économique et social. Des promesses à la Meckassoua fusent, dit il avec l'accord du chef de l'état.  Octroi d'une indemnité mensuelle en lieu et place des indemnités de session aux conseillers.  Véhicule de service à tous les conseillers. Etc. 

Entre temps, Gilles Gilbert Grezenguet, Président du Comité National Olympique et Sportif Centrafricain (CNOSCA) et candidat à la présidence du C.E.S a été somme par la présidence de la République de retirer sa candidature car tout doit être fait pour que Nicolas Tiangaye devienne Président du CES. 

Certains conseillers contactés disent qu'ils vont réserver à Tiangaye, le même sort qu'à son frère jumeau Martin Ziguele pour le perchoir de l'assemblée nationale. 

La question que se posent de nombreux observateurs de la vie politique centrafricaine est de savoir si c'est vraiment la démocratie que Faustin Archange Touadera veut développer ou élargir le cercle des Mandja régnant? 

Nous reviendrons prochainement sur le dossier. 

Villermi Kouango 

Comments

comments




Laisser un commentaire