Primaires de la droite et du centre : Florent Yatibingui Sokambi aligné à droite

Kangbi-ndara.info/ Une voix s’élève en République centrafricaine en faveur de la candidature de Nicolas Sarkozy aux primaires de la droite et du centre du dimanche 20 novembre 2016. L’ex conseiller national transition Florent Yatibingui Sokambi dans cette nouvelle tribune accordée à Kangbi-ndara se dit confiant de la réussite de son candidat Nicolas Sarkozy.

Bonjour Mr Forent Yatibingui Sokambi, êtes-vous toujours le président du parti des républicains anciennement l’UMP en République centrafricaine ?

okBonjour monsieur le journaliste, je profite de l’occasion que vous m’offrez pour informer le grand public que je ne suis plus le président de notre mouvement (LR) en République centrafricaine. C’est l’occasion pour moi de saluer le nouveau président qui est pour moi à la fois un ami, un père et un protecteur. J’ai nommé Freddy Lemonier, patron de Relais de Chasse à Bangui.

Les primaires de la droite et du centre auront lieu le dimanche prochain et l’on sait que vous êtes un fervent Sarkozyste. Qu’est-ce qui explique votre soutien à Sarkozy sachant que  les sondages donnent Alain Juppé gagnant des élections futures ?

A ce que je sache, les sondages n’ont jamais gagné les élections. Les sondages ne sont qu’un échantillon très limité des électeurs à un moment donné ? D’ailleurs, si les sondages faisaient les élections, Hillary Clinton devrait être la Présidente des Etats Unis. Toutes les enquêtes d’opinions dans le monde donnaient Hilary largement vainqueur. Pour revenir à la situation française, il suffit simplement de rappeler les primaires des verts qui ont vu l’élimination de celle qui était hyper favoris Cécille Duflot. Aussi, il faut jamais oublier que grâce à Niclosa Sarkozy le parti a retrouvé ses lettres de noblesses et à gagné toutes les élections intermédiaires depuis 2012 jusqu’à maintenant.

Vous qui étiez un Conseiller national de Transition pourriez-vous nous dire en quoi la réélection de Sarkozy pourrait être bénéfique pour la Centrafrique ?

Est-il besoin de rappeler que la France de François Hollande a lamentablement échoué avec l’arrivée de la Séléka au pouvoir en Centrafrique ? C’est les socialistes qui ont laissé faire.

Quelle est votre vision du parti socialiste français?

Selon moi, les socialistes français sont des marchands d’illusion. D’ailleurs ce n’est pas moi qui le dit, c’est un autre socialiste anglais, l’ancien Premier ministre Tony Blair qui a dit : « le socialisme français est le plus  archaïque d’Europe ».  

Vos êtes sans ignorer que le candidat que vous soutenez est mis en examen dans plusieurs affaires. Cela n’influence-il pas votre prise de position ?

Aucunement pas, parce que malgré l’acharnement juridique et médiatique toutes les affaires ont donné lieu à un non lieu. Pour les dernières affaires que vous citez, vous êtes sans ignorer que comme tous judiciables le président Sarkozy bénéficie de la préemption d’innocence. Aussi, je me méfie de ces affaires qui sortent comme des champignons à l’approche des élections. On n’a pas besoin d’être très intelligent pour comprendre qu’il y a anguille sous roche.

Un dernier mot en qualité de l’ancien responsable de l’UMP en Centrafrique ?

Les primaires ne sont qu’une élection interne pour choisir celui ou celle qui va nous représenter lors des prochaines élections présidentielles, alors j’exhorte tous mes camarades qui ont fait un autre choix que le mien de garder raison et d’éviter l’irréparable pour qu’au soir des primaires nous nous retrouvions tous derrière le vainqueur afin de solliciter le suffrage du peuple Français.

Monsieur Florent Yatibingui Sokambi je vous remercie

C’est moi qui vous dis merci.

Propos recueillis par Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire