Réaction : Magloire Lamine répond au coordonnateur du site Kangbi-ndara

MISE AU POINT

Peu savent ici combien la haine naturelle chez les centrafricains avaient tout fait pour empêcher la création et le succès indiscutable de ce groupe, et en amont, la survie même du site de presse LNC derrière.

Lamine MagloireJe fus accusé de tous les crimes du monde pour ce dont je ne fus nullement responsable. Des gens proches de moi, dont mes enfants, pour des raisons qui les regardent, à un moment, avaient mis des photos, pas d'eux sur leurs profils Facebook. J'y pouvais quoi moi ? Pourtant, c'est devenu une affaire nationale à Bangui, à tel point que le président de l'époque, Michel Djotodia avait dit "Laissez Magloire Lamine tranquille".

En plus, la personne qui m'attaquait était très courageuse, elle m'agressait avec un faux pseudo. Comme ça, on ne sait pas qui elle est. Où est le courage là dedans ?

En dépit de tout ça, LNC est devenue malgré tout en moins de 2 ans, la première agence de presse professionnelle de la RCA. Car, même si c'est compliqué à comprendre, à part les media papier à Bangui, tous les autres sur internet ne sont que des blogs amateurs. LNC est agence de presse professionnelle, et je la finance avec l'aide de la publicité. C'est tout. Et LNC est indépendante de moi en tout, comme de toute autre forme de pression. Je ne m'en mêle pas. La rédaction de LNC est libre d'écrire ce qu'elle veut. Exemple, je trouvais que c'était trop facile de taper sur CSP, alors qu'il y a d'autres scandales non mises en avant…N'GUENDET et les 250 millions congolais, les blanchiments de fonds détournés par Doloéguélé, etc etc… Mais, je n'ai rien dit, je ne m'en suis pas mêlé.

Il y a quelques jours, Yannick Nalimo de Kangbi Ndara, pour encore tenter de me détruire, ici, mettait en ligne des photos pornos. Juste parce que Fanny Minao-N'diaye , la directrice de LNC, commit l'erreur de s'être servi d'une image sans le savoir d'une actrice porno pour son profil un temps. Qu'ai-je à voir là dedans ? Nalimo voulait me détruire, et ce groupe avec, mais, coup d'épée dans l'eau, cela n'a intéressé personne des plus de 36.000 membres de ce groupe.

Des haineux du genre Nalimo prétendent que je créerai de faux profils à profusion sur Facebook. Et pour aller où ? Pourquoi faire ? Ai-je besoin de ça ? Pour paraphraser De Gaulle, "ce serait à mon grand âge que je commencerai une carrière d'ado boutonneux ?"

En Centrafrique, nous sommes vraiment les champions du monde du n'importe quoi et du faire du mal aux sœurs et aux frères gratuitement.

Et je mets quiconque au défi de démontrer que je devrais de l'argent à qui que ce soit, ou que je me servirais des soit disant faux pseudos créés pour soutirer de l'argent à qui que ce soit. Au contraire, pas un jour de RCA, on me demande de l'argent. Que ce soit de politiciens et autres…

Bref ! malgré tous ces avatars, LNC est devenue la première agence de presse centrafricaine. Et ce groupe, le premier de la RCA, et même sa référence de discussion.

J'en profite pour remercier mon frère Rodrigue Joseph Prudence Mayte, une très haute personnalité de notre pays, contrainte à l'exil hélas, pour son magnifique travail avec les "Plumes de la RCA". Car nous avons besoin d'avancer, nous avons besoin de personnes comme Rodrigue et comme vous.

C'est mon devoir en tant que Centrafricain patriote de vous permettre ici de vous exprimer LIBREMENT !!!! La Démocratie se cultive, elle s'apprend. Mais elle est fragile. Pour cela que encore merci aux administrateurs de ce site pour leur travail obscur dans la discrétion, pour garder propre ce groupe, référence de toute la Centrafrique.

Merci à vous…

Avec toute mon affection, où que vous soyez au pays

HIH Prince Magloire Malleboyako Lamine

 

La rédaction: (Pris sur le mur Facebook de l'auteur)

Comments

comments




Laisser un commentaire