Samba : un mercenaire blanc appréhendé par les villageois

Kangbi-ndara.info/ Un homme blanc ayant par devers lui un Turaya Motorola, a été appréhendé le 15 mai dernier par les habitants du village Samba, situé à environ 15 kilomètres sur la route M’Baïki. Ce suspect que les habitants qualifient de « mercenaire étrangers » a été remis à la gendarmerie de Pk 9, Bimbo.

A en croire les témoins, le suspect serait un sujet français puisqu’il parle français avec accent.

Selon les témoignages des habitants de Samba rapportés par un quotidien de la place, le présumé mercenaire a été surpris en brousse par un villageois.

Le villageois a été attiré par un homme de couleur en communication dans un petit objet rectangulaire (Turaya). Ignorant de la langue et de raison de présence inhabituelle, le villageois a rebroussé chemin pour alerter les autres habitants.

De retour, ils ont trouvé l’homme au même endroit. Parmi les jeunes accourus pour constater l’alerte, des lettrés. Ils ont mis la main sur le suspect qui ne porte aucune arme par devers lui.

Ceux, des villageois qui parlent français n’ont pas réussi à arracher quelques mots à cet homme qui subitement devient sourd et muet.

Malgré toute tentative, le suspect n’a laissé échapper aucun mot quant à la raison de sa présence et avec qui il était en communication.

Le chef du village n’a pas trouvé mieux que d’instruire de l’acheminer à la gendarmerie de Pk 9, sortie sud de Bangui.

La rédaction n’est en mesure de préciser si le suspect se trouve encore en détention ou relâché.

Ce cas isolé enregistré à 15 kilomètres de la capitale centrafricaine confirme les rumeurs qui courent sur une forte présence des mercenaires étrangers dans le pays et très particulièrement des occidentaux.

Kangbi-ndara

 




Laisser un commentaire