Sénégal : la colonie centrafricaine se mue en association

Les centrafricaines et les centrafricains de Dakar au Sénégal (fonctionnaires internationaux, étudiants et cadres de profession libérale) ont pris d’assaut la salle du centre socio culturel de DERKLE dans ladite commune (Liberté 6) le dimanche 25 janvier 2015 pour procéder à l’élection des membres du bureau de l’Association des centrafricains dénommée ACAS – TONGOLO.

AGAS SNEn entrant dans ce beau cadre qui abrite cette assemblée générale élective, les cinq belles couleurs de la Centrafrique (bleu, blanc, vert, jaune et rouge) hissées derrière le bureau du présidium frappent votre première vue. Le sentiment de la fierté et de la dignité prônée par le président fondateur de la République, Barthélemy BOGANDA qui avait choisi comme devise de la République Centrafricaine, UnitéDignitéTravail, se dégage et l’ambiance protocolaire n’est pas à contester. L’espoir d’une vie nouvelle de la fraternité, de la solidarité, de la paix et de la concorde nationale se dessine. L’on peut dire que c’est bien la Renaissance.

« A qui la faute »  de l’orchestre JMC Quartier Libre, est la chanson choisie par le comité d’organisation pour animer la salle avant d’aborder le vif du sujet. C’est à 15 h 30 mn que la séance a été ouverte. Le modérateur a d’abord, adressé des remerciements à l’endroit des membres de la commission préparatoire, les membres de la communication et du comité de rédaction, suivi de la lecture  de l’ordre du jour et de l’hymne national entonné à haute et vive voix par les participants à l’assemblée générale élective

En prenant la parole, le président de la séance a dit que la tenue de l’assemblée est capitale ; c’est pour ouvrir une nouvelle page de notre pays, a-t-Il  poursuivi en remerciant tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à l’élaboration des textes des statuts de ladite Association. Il a souhaité que Dieu Tout Puissant guide les assises pour que l’assemblée puisse atteindre son objectif. La mise en place permettra de prendre le chemin du progrès, a-t-il indiqué. Selon l’orateur, ACAS – TONGOLO est apolitique et rejette la division, la délation et autres maux qui rament à contre-courant des objectifs de l’Association. Le président Jacob GOYEMA, agent d’encadrement à l’ASECNA, quant à lui, a invité les candidats d’observer le code de bonne conduite adopté lors de la dernière assemblée générale.

Dans sa présentation du rapport, le premier rapporteur de la commission a témoigné sa gratitude à l’égard des membres du bureau du comité préparatoire de l’Assemblée. Ce dernier a présenté le rapport de la dernière assemblée tenue le 2 novembre 2014 portant l’adoption des textes statutaires. Selon lui, quinze (15) dossiers des candidats aux postes des membres du bureau exécutif ont été reçus et examinés en tenant compte rigoureusement des articles 19 et 20 prévus dans les textes statutaires de ladite association.

Selon lui, la liste des candidatures est arrêtée dans l’ordre du dépôt et les candidats retenus, ont remplis toutes les conditions d’éligibilité prévues par l’article 19 qui stipule : « Est électeur, tous les membres visés à l’article 5. Est éligible dans le bureau exécutif tout membre actif remplissant les conditions suivantes :

  • Etre de nationalité centrafricaine résidant au Sénégal, (deux ans au minimum) ;
  • N’avoir encouru aucune sanction grave de la part de l’assemblée générale ;
  • N’avoir encouru aucune poursuite judiciaire ;
  • Etre majeur et légalement marié (pour le poste de président) ;
  • Avoir au moins trente (30) ans pour le poste de Président ;
  • Ne pas avoir un grand empêchement professionnel ;
  • Jouir d’une bonne moralité auprès de la communauté.

Toutefois, a-t-il souligné, le comité préparatoire de l’assemblée s’est confronté à des difficultés majeures, à savoir ; le retrait de certains dossiers par les candidats concernés et les vacances des postes encore à pourvoir au sein du bureau. Son mot de la fin, était « Ensemble pour triompher ».

Après quelques observations des participants sur certains points relatifs au retrait des dossiers de certains candidats évoqué, le déroulement du vote des membres du bureau exécutif était passé de manière démocratique. Le bulletin unique portant les effigies des candidats en lice et l’encre indélébile étaient prévus pour usage. Sous le contrôle des membres du bureau de vote et des observateurs, les électeurs ont voté dans le calme et dans l’ordre absolu en déposant chacun le bulletin dans l’urne transparente dépouillée en présence et décomptage fait devant l’assemblée. Pour le moins qu’on puisse dire, c’était dans la transparence que les élections des membres du Bureau Exécutif se sont déroulées sans incident et sous la surveillance des autorités policières sénégalaises. On ne peut que donner une crédibilité au résultat des élections de l’Association ACAS – TONGOLO qui a pour mission aujourd’hui de résoudre les problèmes des centrafricains de la diaspora sénégalaise auxquels ils font face. A savoir ; la problématique de délivrance  de passeport biométrique qui se pose avec acuité aux étudiants centrafricains du Sénégal et hommes d’affaires car il y manque la représentation diplomatique et le consulat de la République Centrafricaine dans ce pays d’accueil. Le renouvellement de ladite pièce. Certains ressortissants centrafricains ne disposent de carte consulaire ni une pièce administrative pouvant leur permettre de circuler librement sur le territoire sénégalais. Idem pour les centrafricains vivants sur les territoires des pays voisins du Sénégal.

C’est après le décomptage des voix que le bureau de vote a présenté les élus au sein du bureau exécutif de l’ACAS – TONGOLO qui se compose comme suit :

Président : Jacob GOYEMA

Secrétaire Général : Christian LAVOU

Secrétaire Général Adjoint : Ghislain ALANDALA

Trésorier Général : Mme Larissa-Arlette YASSIKOTA-MALEGUELE

Chargé en Communication : Georges Igor PALAKOT

Chargé des Affaires culturelles et sportives : Nathan Vladimir FEÏKERAM

Chargée des Affaires sociales : Mme Elisabeth Solange GOUMBA

Chargée des Affaires féminines : Mme Inès ZAPAI

Pierre INZA

Comments

comments