Tension dans le 3e arrondissement : un acte de braquage tourné au meurtre d’un homme

lol

Kangbi-ndara.info/ Forte tension dans  le 3e arrondissement de Bangui. Le cadavre d’un homme tué suite à un acte de braquage manqué défraie la chronique dans le 3e arrondissement de Bangui. Les faits ont eu lieu dans la nuit du 11 juin 2016.

Regain de tension à Bangui précisément dans le 3e arrondissement. Tout serait parti d’une scène lié à un acte de braquage ayant conduit à la mort du propriétaire de la moto.  Le ministre centrafricain de l’Intérieur et de la Sécurité Jean Serge Bokassa a laissé entendre sur les ondes de la radio Ndeke Luka que l’auteur de cet acte crapuleux est identifié et que le Gouvernement fera tout pour lui mettre la main dessus.

D’après Jean Serge Bokassa, il n’est pas question de tension entre chrétien et musulman mais de « bandits » connus.

D’après un confrère sur le terrain ce matin 12 juin 2016,  « le corps a été retrouvé à moins de 10 mètres de l’entre de la clôtures des casques bleus dans le secteur. La clôture de Madame Domitien ».  

En représailles, un homme serait abattu nuitamment sur le pont Fodé et un autre dans le 5e arrondissement.  Les chrétiens et musulmans ont manifesté ce matin devant les clôtures des casques bleus nigériens devant laquelle le corps a été retrouvé. Ils accusent les casques bleus de complicité à la mort de cet homme en contradiction avec la déclaration officielle du ministre de l’Intérieur et de la sécurité. Mais les soldats onusiens brandissent la pancarte de mutité a ajouté notre confrère dans le 3e arrondissement de Bangui. .

Le corps tué hier nuit serait en cours d’inhumation à l’heure où nous mettons cet article sous presse. La descente du Ministre centrafricain de l’Intérieur et de la Sécurité Publique Jean Serge Bokassa n’aura pas lieux ce jour. En effet, aucune autorité centrafricaine n’a effectué le déplacement sur place en raison de la tension. Le téléphone du ministre Jean serge Bokassa n’est pas joignable ce dimanche 12 juin 2016 à partir de 12 heures.

Kangbi-ndara

b

Comments

comments




Laisser un commentaire