Un braqueur se fait mortellement souffler par sa grenade

Il était 6 heures du matin ce jeudi, 8 août 2013 au quartier Miskine dans les environs de la Cave Yabanda. Un corps sans vie gît à même le sol. Il s’agit, selon certaines informations d’un braqueur qui a été surprise par une grenade qui se trouvait dans sa poche. Résultat, la jambe droite et les deux pieds emportés par la déflagration de la grenade.

vieUn compatriote nommé Junion chez qui cette scène macabre a eu lieu raconte.

« Je m’appelle Dokalko Mbolan Junior, je suis en formation d’escadron actuellement au Camp de Roux. Il était 3 h 25 minutes alors que je dormais puisque rentré  tardivement, je me suis réveillé suite à un coup de bruit de grenade juste dans ma concession. En sortant, j’ai trouvé un corps sans vie par terre. J’ai appelé rapidement certains de mes éléments qui partagent la maison avec moi, ils pensaient pour eux, que c’était moi.

Alors, nous nous sommes mis à farfouiller dans la concession afin de chercher à en savoir davantage sur cette scène macabre. Certains voisins qui ont été réveillés par ce coup de bruit m’ont dit que c’est peut-être un des braqueurs qui, prenant la fuite, s’est fait rattrapé par sa propre grenade qui a éclatée dans sa poche.

Par après, je me suis rendu compte que ma fenêtre et les portes étaient toutes ouvertes bien avant par ces bandits. Ils ont pris mon pistolet et une maigre somme d’argent que j’ai mis sur une tablette au moment où je dormais. Ils voulaient prendre aussi mon poste téléviseur et quelques effets militaires qu’ils n’ont, malheureusement pas eu l’occasion de les emporter ».

No comments n’est-ce pas ?

 

Comments

comments




Laisser un commentaire