Violence physique: le journaliste Freddy Nelson Massengue agressé à Bangui

Kangbi ndara.info/ Agression sur la personne de Freddy Nelson Massengue, journaliste centrafricain et fondateur du site d’information Expression de Centrafrique. Selon lui, l’acte s’est produit le soir du lundi 29 janvier 2018 dans le 5e arrondissement de la capitale centrafricaine, Bangui.

« Ils étaient trois. Un portait un chapeau et deux autres étaient à visage découvert. Ils m’ont agressé non loin de l’Avenue Kongowara. Celui qui portait une casquette m’a assommé dans le dos à l’aide d’un bâton qu’il tenait en main. Tombé au sol, les deux autres se sont joints à lui en me rouant de coups. Je n’ai pas pu identifier les trois. J’ai été secouru par un groupe d’étudiants se trouvant devant l’entrée de l’Ecole normale supérieure. Un des étudiants affirme avoir identifié celui qui portait un chapeau. Il promet de m’aider à lui mettre la main dessus », explique Freddy Nelson Massengue rencontré ce matin 30 janvier 2018 à l’Hôpital Communautaire de Bangui. Il y a été pour établir un certificat médical qu’il entend joindre aux plaintes qui seront déposées à la police et à la gendarmerie nationale.

Certains proches du journaliste agressé, sur fond de suspicion, pointent du doigt accusateur certaines personnalités politiques d’être derrière ce coup.

Selon la victime, cet acte a un lien avec l’exercice de sa profession de journaliste.

Freddy Nelson Masssengue fait un lien entre son agression et la récente déclaration de la présidente de la Cour Constitutionnelle dans laquelle elle lui a cité nommément pour une série d’articles qu’elle juge diffamatoires et grossiers. Le journaliste a nié les faits mais persiste que cette crapulerie pourrait avoir un lien avec la réaction de la présidente de la Cour Constitutionnelle.

Kangbi ndara

 




Laisser un commentaire