Visite de travail du Président portugais à Bangui : étrange conduite du correspondant de France24 et RFI

Kangbi-ndara.info/ Il a tout simplement boycotté l’évènement en restant haut perché au sixième étage d’un immeuble au Centre-ville de Bangui. Etait-ce une consigne rédactionnelle ou simplement les caprices d’un journaliste en incompatibilité d’humeur avec le régime en place ? En tout cas, c’était de son haut lieu, main sur labouche, que le correspondant de RFI et France 24 observait l’accueil populaire réservé au Président portugais Marcelo Robelo De Sousa.

Le correspondant de la chaine de télévision France24 et de Radio France Internationale (RFI) en République Centrafricaine est Edouard Dropsy, en remplacement d’Antonny Fouchard qui se trouverait depuis au Mali. Antonny Fouchard avait de bonnes relations avec les autorités nationales et les acteurs du milieu des médias.

L’actuel correspondant de France24 et de RFI, Edouard Dropsy, a été perçu le 26 mars dernier au 6ème étage d’un immeuble à moins de 200 mètres du Palais de la Renaissance, guettant en bas, dans la rue, la foule en liesse autour des Chefs d’Etat Marcelo Robelo De Sousa et Faustin Archange Touadera.

En voyant le journaliste français, beaucoup ont déduis que l’évènement n’intéresserait pas France24 et RFI. Beaucoup se sont aussi interrogés sur la préférence rédactionnelle de France24 et RFI, médias penchée ces derniers temps dans le pays en faveur de ceux qui rament à contre-courant de la politique du régime en place.  Pour exemple, Edouard Dropsy avait couvert sans peine, un jour avant l’arrivée du Président portugais, la conférence de presse au domicile de l’opposant Ferdinand N’Guendet.

L’attitude adoptée par Edouard Dropsy lors de la visite du président portugais n’était guère surprenant pour certains professionnels de la presse nationale le suspectant d’être un agent double.

Une des figures imposantes de l’actuelle presse présidentielle affirme avoir tenu des propos congrus à l’endroit de Dropsy pour son attitude frisant l’espionnage. Cette personnalité protégée sous l’anonymat prétend que la conduite « anormale » de Dropsy le jour de la visite de Marcelo Robelo De Sousa est semblable à « un arbre qui cache la forêt ».

Il est une évidence, le correspondant actuel de France24 et RFI fait de plus en plus parler de lui en off.  Pourtant, France24 et RFI sont deux médias français très prisés des centrafricains. Pour cette dernière raison, la non couverture de la visite du Président Marcelo Robelo De Sousa était très perceptible et avait suscité certaines réactions à Bangui.

Kangbi-ndara




Laisser un commentaire