Élection nouveau bureau du CNOSCA : bref scandale au Complexe sportif B.Boganda de Bangui

Kangbi-ndara.com / Les 22 présidents de différentes fédérations sportives centrafricaines votent ce samedi 16 mai 2015 les nouveaux membres du Comité national olympique (CNOSCA).  Ils vont choisir dans les heures qui suivent qui d’Yvon Kamach et Gilbert Gresenguet conduira la destinée du sport olympique centrafricain mais la fédération de boxe vient avec deux présidents.   

DSCN7901D’entrée de jeu, le débat a commencé par la présidence de la fédération centrafricaine de boxe. Le secrétaire général sortant   a lu une Correspondance de l’Association Internationale de Boxe Association. La lettre fait état de l’inégalité du président de la fédération centrafricaine de boxe  Roger Junior LOTOUMO pour une question de procédure en raison d’une multitude (10 fois) de report de l’Assemblée générale de ladite discipline. La lettre lue par M. Gresenguet exige une nouvelle élection du bureau exécutif de la fédération de boxe au plus tard le 5 juin 2015 en conservant le président Christian GUEZZOUA LOUMANDE.

Une partie de ping-pong commence dans la grande salle de conférence du stade 20 000 où se tiennent les différents travaux.

Jacob GBETI, le président sortant du CNOSCA, après avoir demandé l’avis de l’assistance qui est favorable à la participation de Roger Junior LOTOUMO, M. Gbeti a décidé dans un premier temps que les deux candidats se retirent, puis il revient sur la décision de conserver Roger Junior LOTOUMO, une péripétie qui laisse libre cours à un débat électrique, enfin il demande le retrait de la salle de Roger Junior LOTOUMO et Christian GUEZZOUA LOUMANDE. La fédération centrafricaine de la boxe ne prend pas part à cette Assemblée Générale Elective. Le débat se porte sur la lutte en ce moment.

DSCN7927Me Blaise Fleury HOTTO, président de la fédération centrafricaine de sports scolaires et universitaires et candidat au poste de secrétaire général fait remarquer la présence de  deux bureaux de cette fédération, un autre dirigé par M. KOYT et autre par M.PERREIRE.  Le débat est houleux. Un pugilat se produit dehors entre les partisans des deux présidents de la fédération centrafricaine de boxe.La voiture de M. GUEZZOUA a failli être prise en partie par les boxeurs favorables à LOTOUMO. La chienlit a duré moins d'une dizaine de minutes, vite la tension s'est apaisée. Gilbert Gresenguet poursuit en lisant les rapports d'activités du bureau sortant du CNOSCA, mis en place en Avril 2009.

Juvenal Koherepede

Comments

comments