Accueil Non classé Affaire ENERCA : Talitha Koum lève le voile et déshabille les fonctionnaires...

Affaire ENERCA : Talitha Koum lève le voile et déshabille les fonctionnaires véreux de cette institution qui veulent la tête du Dg Bendima et du PCA Dokoula

202 vues

DECLARATION DE TALITHA KOUM CENTRAFRIQUE RELATIVE

A L’AFFAIRE ENERCA

 Centrafricaines centrafricains, très chers compatriotes,

Talitha Koum Centrafrique revient encore par ma voie sur « l’affaire ENERCA » largement agrémentée par le sulfureux Rodrigue MAÏTE alias « KEREMBESSE«  sur les réseaux sociaux.

Dans nos précédentes déclarations sur cette affaire, nous avons souligné le bien-fondé des réformes entreprises par la Direction Générale de cette institution en l’occurrence le contrôle des diplômes qui a abouti au limogeage des agents fraudeurs et leur traduction devant les tribunaux pour faux et usage de faux conformément à la loi.

Nous avons par ailleurs dénoncé les tentatives éhontées de certains compatriotes malintentionnés en particulier sieur Rodrigue MAÏTE, de toute évidence instrumentalisé par une opposition aux abois et en mal de pouvoir pour fragiliser certaines institutions, porter le discrédit sur les autorités et dénigrer les dirigeants de certaines sociétés d’Etat tout en soutenant des agents véreux et fraudeurs en contrepartie de pièces sonnantes et trébuchantes qui leur ont été versées.

Aujourd’hui nous revenons sur ce dossier du fait d’un nouveau rebondissement par le comportement de certains compatriotes qu’il faut dénoncer avec rigueur.

En effet, ces compatriotes qui veulent par tous les moyens suppléer à la direction de l’ENERCA ont jugé utile de revenir à la méthode tant décriée et d’ailleurs combattue par les plus hautes autorités à savoir la pratique des fiches mensongères pour induire nos autorités en erreur en distillant des fausses informations dans le seul but de se positionner.

Comment comprendre et accepter qu’un chef de service écrive aux plus hautes autorités contre son Directeur Général et le Conseil d’Administration en demandant leur destitution au motif que ces derniers ont l’intention de privatiser l’ENERCA alors même que la privatisation d’une société d’Etat est une opération qui ne saurait se passer en coulisse et à l’insu des autorités suprêmes de l’Etat ? Ces arguments montés de toute pièce surviennent après l’échec de la manipulation qu’ils ont tenté avec Rodrigue MAÏTE et certains leaders d’opposition et qui a connu un échec cuisant grâce à la vigilance des centrafricains désormais avertis et la clairvoyance des autorités de l’Etat.

Il faut souligner que les auteurs de la fiche mensongère ont trouvé utile de faire par la même occasion une proposition de nomination en se positionnant comme Directeur Général pour les uns et Président du Conseil d’Administration pour les autres avec bien entendu une nouvelle équipe de gestion allant de Directeur Général jusqu’aux chefs de service.

Fait grave, nos apprentis fichistes ont aligné sur leur proposition certains agents qui sont pourtant concernés par la dernière sanction pour fraude.

C’est dire que le véritable but recherché n’est pas la redynamisation de l’ENERCA mais plutôt un positionnement pour servir des intérêts égoïstes et mesquins.

Aussi nous appelons les compatriotes :

  •  NEKEMALE Edouard, transfuge du ministère des finances qui veut aujourd’hui dicter la ligne de conduite à l’ENERCA,
  • PAYOMBO-Thierry-Franck, KETIYI Dieudonné,
  • Arthur NAMKIANGA soi-disant Directeur de la Coordination des projets et autres vautours et assoiffés du pouvoir de l’ENERCA,

à cesser de fomenter des agitations pour perturber le bon fonctionnement de l’ENERCA pour leurs seuls intérêts sectaires et ceux de leurs commanditaires de l’opposition aigrie dans leur quête de déstabilisation du régime en place.

Ces fauteurs de troubles sont identifiés et connus, nous n’hésiterons pas à les mettre sur la place publique avec tous leurs complices et leur supercherie dont nous avons les preuves patentes en notre possession.

« ET AURES AUDIENDI QUI AURES HABET QUI«  autrement-dit « QUE CEUX QUI ONT DES OREILLES ENTENDENT« 

Fait à Bangui, le 02 Juin 2020

Le Coordonnateur de Talitha Koum Centrafrique

Blaise Didacien KOSSIMATCHI