Accueil Non classé Infrastructures militaires : avancée continue des travaux de construction de la nouvelle...

Infrastructures militaires : avancée continue des travaux de construction de la nouvelle base logistique de l’armée

409 vues

Kangbi-ndara.info/ Encore quelques mois et l’armée centrafricaine sera dotée d’un cadre moderne servant à la fois d’entrepôt et de logement d’une dizaine d’officiers et de près d’un millier de soldats. Cette nouvelle base logistique (176 hectares) en cours de construction sur la route de Damara est financée par l’Etat centrafricain.

La base logistique militaire de Liton, 22 kilomètres de Bangui, est scindée en trois compartiments. Le premier comprend cinq entrepôts, deux bâtiments administratifs, deux parkings (poids lourds et poids légers), un garage et une soute à carburant. Le second est celui de la résidence des officiers (dix villas) et le dernier est composé de huit cents logements destinés aux hommes de troupe.

Comme le témoigne les images annexées à cet article, l’essentiel de la construction est effectué.

L’entreprise chinoise en charge de la construction entend finir les travaux d’ici quelques mois avec la pose des charpentes, le carrelage, les enduis et la toiture.

Faute de point d’eau dans la zone, de gros moyens continus d’être déployés par le Gouvernement centrafricain afin d’acheminer au quotidien de l’eau depuis Bangui, la capitale, pour des besoins sur le chantier.

L’Energie centrafricaine (Enerca) a fait de soin mieux pour pouvoir aux besoins en électricité mais l’accès discontinu à l’électricité sur le site demeure un des grands problèmes à surmonter.

Le délai initial d’exécution des travaux de la base logistique de Liton est de 12 mois (Un an).

A en croire le Commandant Sylvain Dokaï, Directeur des études des infrastructures au ministère de la Défense Nationale et de la Reconstruction de l’Armée, ce délai d’exécution pourrait connaitre un léger glissement en raison de la pandémie du Covid19 qui bloque l’arrivé de certaines matériaux de finition. « Nous n’en sommes pas encore là », at-il précisé.

Les travaux en cours de réalisation ne couvrent actuellement qu’une petite superficie (15 hectares sur 176).

Pour faire de la base logistique militaire de Liton une caserne militaire digne de nom, un projet de son extension est actuellement soumis à l’étude des experts pour un rajout des logements des officiers et la construction des logements réservés aux sous-officiers.

Le projet d’extension en question prévoit également la construction des postes de commandement (PC) des bataillons, des bâtiments sociaux, un espace d’entrainement et des lieux de divertissement de l’armée.

Les fonds escomptés grâce à la vente du Camp  Fidèle Obrou et du BSS – cet argent placé dans un compte équestre et complété par le gouvernement centrafricain, ont permis d’offrir ce cadre moderne aux Forces armées centrafricaines (FACA) au lendemain d’une crise qui a considérablement jeté du discrédit sur l’armée nationale.

Franco Petruss

.