Accueil Non classé Réponse aux généraux Ngaïfei et Yangongo : le MNVDP contre-attaque

Réponse aux généraux Ngaïfei et Yangongo : le MNVDP contre-attaque

238 vues

COMMUNIQUE DE PRESSE N°001


Le Mouvement National pour la vigilance et la Défense de la Patrie a appris avec désolation et inquiétude les messages publiés ces derniers temps par certains officiers de l’armée Centrafricaine encore en fonction sous le drapeau.


Le Mouvement rappelle que le militaire, fût-il un officier général, supérieur, subalterne, ou homme de rang doit observer l’obligation de réserve et respecter à la lettre le règlement de discipline militaire (RDG). Nous tenons également à rappeler que l’armée est, reste et demeure un corps obéissant selon notre Constitution du 30 Mars 2016.


Le Mouvement informe les Autorités politiques et judiciaires que ces différentes déclarations s’inscrivent ouvertement dans une démarche insurrectionnelle bien planifiée en raison de rumeurs d’occupation de certaines villes de l’Ouest, du nord et nord-est par des mercenaires au solde de responsables de groupes armés déjà identifiés lesquels roulent pour le compte des hommes politiques connus.


Dans l’armée, le subordonné appelle l’attention du Chef et non n’attire son attention. Les officiers de l’armée sont censés maitriser les élémentaires en matière de politesse militaire. Nous condamnons les propos graves aux relents politiques voire putschiste faites par les généraux YANGONGO Xavier et NGAÏFEÏ Ludovic


Les déclarations faites par les officiers généraux sus mentionnés ne doivent pas restées impunies en termes de sanction disciplinaire.
Nous demandons au Ministre de la Défense Nationale et celui de la justice d’en tirer les conséquences juridiques et judiciaires nécessaires.


Enfin, nous prendrons la communauté internationale responsable des conséquences désobligeantes de ce qui adviendra et mettra en péril la vie des populations civiles.

Nous demandons à nos FACA de rester légaliste et dénoncer aux autorités judiciaires tous actes de nature à mettre en péril la paix publique et la sécurité des populations civiles.
Nous demandons au peuple centrafricain de ne pas céder à la manipulation des assoiffés de pouvoirs, de rester vigilant.Fait à Bangui, le 10 Mars 2020.Pour la Coordination du MNVDP.
Hassane DONDAYE

Ampliation :- Présidence de la République……….ATCR ;

– Présidence de l’Assemblée Nationale…Infos ;

– Primature……………………………….Infos ;

– Ministère de la défense ;- Ministre Sécurité Publique ;

– Ministre Communication……Pour large diffusion